Décentralisation : des élus locaux donnent leur point de vue après deux ans d’exercices

Depuis quelques années, le gouvernement togolais s’est lancé dans la décentralisation surtout dans le développement local. Ce processus a conduit à l’élection des conseillers municipaux et des maires qui sont répartis
le plan administratif en initiant des projets de développement pour ces communes.
À l’occasion de la 61e anniversaire de l’indépendance du Togo, des maires de la capitale togolaise se sont prononcés sur leurs deux ans passées à la tête de leurs communes.
«la décentralisation togolaise est à ses débuts et beaucoup de choses restent à faire. Le président de la République selon sa vision très éclairée a voulu nous donner cette possibilité à tous de participer à la construction de l’édifice national et nous sommes très heureux de constater que la population est très contente de suivre ce chemin et tout le monde. s’y retrouve» a déclaré Kamal Adjayi, maire de la commune de Golf 3.

Pour Dr James Amaglo, l’autorité a initié la décentralisation qui est devenue une réalité.
« notre hymne national s’intitulé « togolais, viens bâtissons la cité », ce titre, ce slogan coincide  très bien avec cette ambition de l’autorité qui a initié la décentralisation qui est devenue une réalité. Donc je voudrais convier mes compatriotes à faire en sorte que nous bâtissons notre cité, que la commune du golfe 2 soit la commune modèle» a laissé entendre le maire de la commune du Golfe 2, James Amaglo.
Tous ont apprécié le processus de décentralisation que le régime de Faure Gnassimgbé a mis en place, il y a de cela deux ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *