Côte d’Ivoire: Retour de Laurent Gbagbo, les choses se confirment

Il y a de cela quelques semaines, la Cour pénale internationale plus précisément la chambre d’appel a confirmé la libération l’ex président de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo et son ministre de la jeunesse, Charle Blé Goudé, qui tous les deux vivent en Belgique, il y a de cela deux ans. Depuis que cette décision est prise, des tractations se préparent pour son retour en terre ivoirienne.

Six cadres de la FPI, très proche dont la sœur cadette de l’ex-chef d’Etat a été reçue la semaine passée en provenance du Ghana.

Pour le retour de l’ex président, Laurent Gbagbo, les choses se précisent. C’est au cours du Conseil des ministres qui a réuni le nouveau gouvernement que l’annonce a été faite.

C’est l’actuel président Alassane Wattara lui-même qui a annoncé la nouvelle que Laurent Gbagbo rentrera bientôt en Côte d’Ivoire et qui bénéficiera du statut d’ancien président.

« Quant à Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, ils sont libres de rentrer en Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent. Les frais de voyage de Monsieur Laurent Gbagbo ainsi que ceux des membres de sa famille seront pris en charge par l’Etat de Côte d’Ivoire. Les dispositions seront également prises pour que Monsieur Laurent Gbagbo bénéficie, conformément aux textes en vigueur, des avantages et indemnités dus aux anciens président de la République de la Côte d’Ivoire » a déclaré Alassane Ouattara, 7 avril 2021.

Entre temps, un obstacle administratif avait bloqué le retour d’ex président en Côte d’Ivoire, mais en décembre 2020 passé, cet obstacle a été réglé par l’établissement du passeport diplomatique qui va lui permettre de voyager.

Pour le moment, les autorités ivoiriennes attendent impatiemment les documents du greffe de la cour pénale internationale qui atteste que l’ex président est vraiment libre pour rentrer au pays.

Les discussions se poursuivent entre les membres du gouvernement et de son partie pour l’organisation du retour de l’ex président. C’est l’ancien Premier ministre, le regretté Hamed Bakayoko qui avait entamé les discussions, mais Dieu a décidé autrement, mais c’est son successeur qui est sur Patrick Achi qui est sur le dossier actuellement. Deux rencontres ont déjà eu lieu dans ce sens surtout le plan sécuritaire.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *