Togo/ The Voice Afrique : Victoire Biakou fait de troublantes révélations

La vainqueur de la deuxième édition du concours musical  » The Voice Afrique francophone » la Togolaise Victoire Biakou muette depuis un temps décide de faire une révélation sur le concours musical de l’Afrique francophone qu’elle remporté en 2018. Selon la chanteuse togolaise, à part le trophée, qu’elle n’a pas reçu, aucun prix, même la promesse des producteurs n’aie pas été respectés.

Dans un direct sur sa page Facebook, la gagnante de la deuxième édition du concours musical  » The Voice Afrique francophone « , Victoire Biakou n’a pas manqué de dire des vérités concernant sa Victoire. Selon Victoire Biakou, les organisateurs dudit concours ne lui ont jamais remis le prix. 

« En 2018, j’ai eu à passer un concours du nom de  » The Voice Afrique francophone « . La population m’a aidée et on connaît la suite.  Par la grâce de Dieu, on est sorti gagnant. Je veux m’exprimer sur un point qui me tient à cœur, mais que les gens ne comprennent pas. Je n’ai reçu pour prix qu’un trophée et il était question que je sois produite par universal et qu’on me fera un album. Je n’ai reçu aucun centime. Je n’ai pas gagné de l’argent à  » The Voice Afrique francophone  » » a laissé entendre.

Pour la lauréate togolaise, Victoire Biakou, la production de l’album avait commencé, mais n’a rien donné par la suite.

« Universal m’avait effectivement contactée pour qu’on commence mes travaux. Après mon examen, les travaux ont été effectifs à partir de juin. On travaillait à distance et ils envoyaient des chansons que je travaillais dans les studios ici. J’ai payé de ma propre poche les frais d’enregistrement des chansons que j’ai faites ici. Je me relance tout le temps pour leur dire quand ils vont sortir la chanson jusqu’à ce qu’ils décident un jour de sortir la chanson  » bandit ». Mais il n’y a pas eu un clip. Quand tu demandes c’est quoi la suite, tu n’as pas de véritable reppnse» a ajouté la Togolaise, Victoire Biakou.

La gagnante de la deuxième édition de ce concours francophone, n’a pas manqué de parler de la suite de sa carrière. Elle decide maintenant de s’autoproduire, mais demande le soutient de ses fans breve toute la population togolaise.

«je veux préparer une carrière et j’ai besoin de vous. J’y vais à mon rythme, avec les moyens du bord. C’est vrai qu’à un moment donné, je me suis dit que ce n’était pas la peine mais, je vais continuer» a-t-elle ajouté

Elle a terminé le direct en déclarant que « je suis une personnalité publique, mais à part la personnalité que je suis, je suis un être humain qui a des sentiments , des ressentis et de l’emotion, qui est marqué par ces insultes, ces jugements, ces comparaisons»

Cette sortie de la Togolaise doit inciter les organisateurs du concours musical  » The Voice Afrique  » de là remettre son prix et surtout d’honorer leurs engagements pour la gagnante de la quatrième édition, la burkinabè Shine.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *