Burkina Faso: un village ravagé par un raid des hommes armés

Trois civils ont été tués au Burkina Faso, dans le village de Tin-Akoff, entre samedi et dimanche. Selon la version de la sécurité, au moins deux personnes se sont disparu et plusieurs maisons ont été incendiées.

Dans la nuit de samedi à dimanche, des hommes armés ont pris d’assaut le village de Tin-Akoff. Trois hommes sont assassinés, deux portés disparus. Plusieurs concessions ont été incendiées et des animaux emportés. Des hommes sont portés disparus lors de l’opération de ces hommes lourdement armés.

Avant de quitter, ces hommes armés ont menacé les populations.

« les terroristes ont promis de lancer un assaut sur le village si toutefois, ils venaient trouver un habitant sur place» a laissé entendre une source sécuritaire.

Les habitants en détresse, celui des quartiers d’Adjora et Manzourou qui ont été attaqués par ces terrorismes ont commencé à quitter pour rejoindre les militaires de la localité pour trouver refuge. D’autres sont partis vers le village voisin, Markoye.

Une autre attaque a été perpétré contre le convoi de vivre destinés aux personnes déplacées vers Mansila. Trois militaires sont gravement blessés. Ils sont évacués dans la capitale pour des soins.

Notons que plus de 10 000 personnes se sont déplacés vers Mansila

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.