Togo/ Trading: Et si Gislain Awaga, honore ses engagements afin d’éviter un autre problème social?

Fort dispositif policier déployé ce lundi à Attikoumé au siège de Global Trade Corporation, la société de trading fondé par Ghislain Awaga. D’après des informations recueillis par un journaliste du journal le détective et du site d’information Nouvelle d’Afrique. Des investisseurs venus réclamés le paiement de leurs dus aux responsables de la société de trading ont trouvé les locaux solidement gardés par les forces de l’ordre et de sécurité.

Le 10 mai dernier, un communiqué signé de la direction de Global Trade Corporation annonçait aux investisseurs que les remboursements de leurs capitaux devaient démarrer le 11 mai 2021. Une semaine après cette annonce, plusieurs clients de la société de trading indiquent n’avoir pas encore touché leurs sous.

« Ce matin nous sommes venus à Global Trade Corporation pour réclamer nos sous. Selon le communiqué nous devions être payé le 11 mai mais depuis, rien ! On nous avait promis ce matin mais à notre surprise quand nous sommes arrivés les locaux étaient fermés et les forces de l’ordre ont été postées devant les locaux. Ce que nous voulons, c’est que Ghislain Awaga nous rembourse notre argent. Nous voulons plus de promesses », a indiqué –en colère- un investisseur rencontré devant les locaux de la société à Attikoumé.

« Personnellement j’ai investi 4 millions de F CFA et c’était même un prêt. Certains de mes amis qui ont investi également à Global Trade Corporation sont en prison parce qu’ils n’arrivent pas à payer ; d’autres sont à l’hôpital à cause du stress (…) pendant ce temps Ghislain Awaga roule dans sa voiture à plusieurs millions… qu’il vienne nous payer. Nous ne réclamons plus nos bénéfices, juste notre capital contre le stipule le contrat qu’on a signé », a déclaré un client les larmes dans les yeux .

Julien SEGBEDJI

Nous y reviendrons…

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *