Affaire de la Rolls Royce Cullinan: Shatta Walle s’attaque à Davido

Affaire de la Rolls Royce Cullinan : Shatta walle s’attaque à Davido
L’artiste ghanéen Shatta Wale s’en prend ouvertement à Davido, l’artiste nigérian dans l’affaire de Rolls Royce Cullinan 2021 d’une valeur d’environ 500 000 dallars. Le Ghanéen n’a pas aimé le fait que la star nigériane a acheté la même marque de voiture que lui.

«Je n’utilise pas l’argent de mon père pour le tapage médiatique» a déclaré l’artiste ghanéen.




Shatta Wale a fait un come back sur les réseaux sociaux avec une nouvelle voiture, Rolls Royce Cullinan 2021 mais plusieurs internautes ont taclé l’artiste ghanéen en lui disant que la nouvelle voiture ne appartient pas et que c’est pour un riche ami de l’artiste qui vit aux USA dont il séjourne.




L’artiste nigérian, Davido qui a suivi le show de Shatta Wale, a aussi fait tout pour acheter la même voiture que Shatta Wale avait publié sur Instagram.




Après avoir eu les nouvelles de Davido, qui a la même voiture que lui, l’artiste ghanéen, Shatta Wale s’est énervé et a profiter pour tacler la star nigériane, Davido en déclarant que le Nigérian n’utilisait que la richesse de son père pour créer un show médiatique.




« Je n’utilise pas l’argent de mon père pour faire du tapage médiatique. J’utilise mon propre argent pour faire mes propres bêtises. Les vrais arnaqueurs sont de vrais faiseurs l’argent. Nous sommes partis du bas, maintenant, nous sommes là !!! La bobine électronique ting» a écrit Shatta Wale sur sa page Instagram.

Malgré les propos touchant de artiste ghanéen, Shatta Wale, le fils du miliardaire d’Adedeji Adeleke n’a pas répondu à attaque et provocation de Shatta Wale oubliant que le Nigérian aussi fait partie des poids lourds dans le show biz du nigérian, le milieu dans lequel il fait aussi sa fortune.

Rappelons que le père de l’artiste nigérian est fondateur et directeur de l’université d’Adeleke

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *