Cameroun/CAN 2021: pas d’inquiétude pour la tenue de la compétition

La FIFA, la CAF et le comité local d’organisation de la CAN Total 2021 ont fait une visite de terrain pour constater l’avancement des préparatifs. Les choses se confirment pour la tenue effective de fête continentale.



Les inspecteurs de la FIFA et de la CAF sont satisfaits de l’avancement des préparatifs qu’ils ont constaté lors de la visite conjointe des deux associations à Garoua ce dimanche 23 mai 2021.




La délégation des deux institution était conduite par le secrétaire général adjoint de la CAF, Anthony Baffoe et d’Etat camerounais était représenté par le ministre des sports et de l’éducation physique, le Pr Narcisse Mouelle Kombi qui était le guide de la délégation. Le ministre a donné les feux verts aux inspecteurs de côtoyer avec tous les prestataires en charge des différents travaux de réhabilitation et de construction des infrastructures sportives, hôtelières et sanitaires.




La délégation a visité aussi le terrain d’entraînement de Djoumassi, un complexe très magnifique. C’est un complexe de coton sport. La délégation a passé plus de 45 mn et ont questionnés l’entrepreneur en charge du chantier, Ben Modo.

Pour cette visite, les inspecteurs de la FIFA et de la CAF sont satisfaits puisque par rapport à la dernière visite du 5 au 7 mai passé, il a eu beaucoup l’avancement sur les chantiers, mais des choses restent aussi à revoir.

Après le complexe de Djoumassi, les inspecteurs se sont rendu au stade du Cenajes et au complexe omnisports Roundé Adjia dans lequel se situe le stade 20000 places et un terrain d’entraînement. Sur ce site, les inspecteurs étaient très contents de l’ouvrage.

La délégation a fait presque le tour des infrastructures et est contente de l’avancement des choses.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.