Les nouvelles dispositions de Facebook contre les fake news et leurs auteurs

L’entreprise a décidé de “réduire la portée de toutes les publications des pages ayant l’habitude de partager des informations alternatives”, a indiqué Facebook. Lorsqu’un contenu aura été estampillé trompeur, une fenêtre s’affichera pour proposer aux lecteurs et lectrices plus de contexte et d’informations sur le sujet. Il s’agit de la même disposition prise par Twitter (BirdWatch))

Sanction des récidivistes de fake news

A propos, “tous les profils ayant pour habitude de partager des contenus trompeurs verront leur visibilité restreinte à partir d’aujourd’hui. Comme pour les pages publiques, il sera cependant possible de comprendre les raisons de ce shadowban, par le biais de fenêtres pop-up, qui pourront apporter des éléments de contexte aux contenus jugés problématiques”, a indiqué le réseau social.

Venance Agou

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.