Le stage de recyclage des arbitres et arbitres assistants a pris fin ce dimanche à Lomé

Les arbitres d’élite du Togo ont suivi un stage de renforcement de capacité ce 5 et 6 juin 2021 à Lomé plus précisément au stage municipal de lomé.

Suite à la pause du championnat national de première division dans le cadre de la journée FIFA, les arbitres fédéraux ont suivi un stage de deux jours à lomé.

Ils étaient une soixantaine d’arbitres et arbitres, assistants à prendre part à ce stage organisé par la fédération togolaise de football en collaboration avec le département d’arbitrage dirigé par instructrice CAF, Mme Lawson-Hogban Kayi Latré Edjona et la commission des arbitres dirigé par l’ancienne internationale, Djodope Mana.

Le stage est porté sur le côté physique des arbitres parce que plusieurs des arbitres ne sont pas physiquement au point sur les matches du championnat de première division saison 2020-2021.

Le préparateur physique, Fabrice Bougonou a vraiment apprécié l’effort déployé par ces hommes en noirs pour ces deux jours de travail. Il a exhorté les arbitres à continuer ces exercices chez eux afin de garder la forme surtout être performant.

Les arbitres et arbitres assistants ont vraiment apprécié l’initiative de la fédération togolaise de football en collaboration avec le département et la commission des arbitres. Ces arbitres souhaitent que ces genres d’initiatives continuent pour relever le niveau de l’arbitrage togolais surtout qu’elle soit représentative sur le continent.

«Pour ce stage, nous voulons que vous les arbitres, vous vous donnez sur vos matches pour que les polémiques soient bannir. Nous espérons que vous allez reproduire tout ce que vous avez appris» a déclaré le chef de département l’arbitrage, Mme Lawson-Hogban Kayi Latré Edjona

 Prenant la parole, la présidente de la commission des arbitres, Mme Christine Mana Djodope a félicité les arbitres pour avoir honorer l’appelle de la fédération togolaise de football pour le stage. Elle a demandé aux arbitres de mettre ce qu’ils ont reçu en pratique lors des deux dernières journées du championnat national de première division saison 2020-2021 et les play-off. Elle a rappelé aux arbitres aussi d’être impartiale sur les matches. Mme Christine Mana Djodope n’a pas manqué de faire un clin d’œil à problème crucial qui gangrène le football togolais, c’est la corruption. Elle a supplié aux arbitres de ne pas céder à la corruption, d’être fermé. Elle a terminé en disant aux arbitres de penser à leurs progéniture avant de se laisser corrompre par les présidents des clubs.

Quant au président de l’association nationale des arbitres du football du Togo (ANAFOOT) Antoine Sedzro, membre du bureau exécutif, a aussi félicité les arbitres et a promis appuyer un autre projet allant dans le sens et a promis un soutien de l’association aux arbitres pour d’autres stages.

Ce stage va vraiment relever le niveau de l’arbitrage au Togo parce que ces arbitres se sont donné pour gagner quelques choses.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *