Quelques avantages de marcher à pied nus

Dans l’histoire de l’humanité, les humains ont longtemps marché pieds nus. L’invention de la chaussure est relativement récente : « la plus vieille chaussure au monde », datée de 5.500 ans, a été découverte en Arménie en 2010. Aujourd’hui, nous sentons peut-être nos pieds plus protégés lorsqu’ils sont enfermés dans des chaussures, mais pendant des millénaires les pieds des humains ont dû s’adapter pour marcher à même le sol.
Toutefois, la plupart d’entre nous évitent de marcher pieds nus pour des raisons évidentes: les risques de marcher sur un morceau de verre, de développer une infection ou de se blesser aux pieds. (Ceux qui ont déjà marché sur une abeille comprennent bien…)

Pourquoi nous portons des chaussures

Quelques études

Les callosités sont des zones de la peau épaisses et dures, qui apparaissent lors de frottements ou de pressions répétées. Les pieds sont ainsi particulièrement concernés. Mais si ces sortes d' »armures » peuvent paraître disgracieuses, ils semblerait qu’elles soient bienfaitrices pour les extrémités, bien plus que les chaussures. C’est ce que révèle une étude de l’Université de Harvard, publiée dans la revue Nature

Les résultats reposent sur l’analyse des pieds de 100 adultes kényans et américains. Le premier groupe déclarait être souvent pieds nus, l’autre portait des chaussures tous les jours.

Comme attendu, les participants qui marchaient non-chaussés avaient des callosités plus épaisses et dures. Mais il s’avère que cela n’avait pas d’impact négatif sur la sensibilité de leur pied ou leur capacité à ressentir le sol

Par ailleurs, si les semelles épaisses atténuaient davantage l’impact du talon sur le sol par rapport aux semelles fines ou à la marche pieds nus, elles envoyaient davantage de force aux articulations du genou, qui prenaient toute la charge. Les conséquences de ce phénomène sont encore méconnues,
mais les chercheurs se demandent si les chaussures pourraient de cette façon contribuer à l’arthrite du genou.

Vous l’avez sans doute déjà entendu : laisser les enfants pieds nus est bon pour leur développement! Mais les parents des enfants que vous accueillez ont bien souvent peur que leurs enfants attrapent froid s’ils restent pieds nus, et peut être partagez-vous aussi ces inquiétudes ?
Rassurez-vous. Les médecins nous le répètent: nous n’attrapons pas froid par les pieds. Et être pieds nus est effectivement très important pour un enfant. Il va pouvoir toucher ses pieds, les découvrir, les attraper, les manger, explorer chacun de ses orteils et prendre son pied !
C’est en jouant avec ses pieds que l’enfant perçoit qu’ils font partie de lui, de son corps. C’est important car dans les premiers mois, un bébé n’a pas conscience de son corps et de ses limites.
Plus il joue avec, plus les cellules nerveuses de son cerveau feront de connexions entre elles. Le bébé aura plus de facilité à trouver les appuis avec chacun des orteils, lorsqu’il se retournera sur le ventre et cherchera à avancer. Ensuite lorsqu’il se mettra debout et marchera, ses pieds nus lui apporteront plus d’informations grâce à tous les capteurs sensoriels sous la plante des pieds. Et la marche sera alors plus fluide et plus stable.

Quelques bienfaits pour les enfants et bébés

Marcher pieds nus permet donc un meilleur équilibre, une meilleure adaptation, plus de souplesse, moins de chutes. Lorsqu’un enfant ou un adulte souffrent de pieds plats, que leur conseillent les orthopédistes et les podologues ? Marcher pieds nus, sur le sable pour sentir, s’adapter et se muscler.

Bienfaits pour les adultes

Vous stimulez la circulation sanguine, ce qui permet une meilleure oxygénation de l’organisme et prévient les varices. Vous éliminez le stress, l’anxiété : il y a 7 500 terminaisons nerveuses au niveau des pieds. Marcher pieds nus renforce le système nerveux et aide à éliminer les sensations négatives de stress, d’anxiété. Cela favorise aussi la capacité à faire le vide dans sa tête.

Muscler ses pieds
Contrairement aux pieds enfermés et immobiles dans nos chaussures, nos mains bougent en permanence et leurs muscles se contractent. Marcher pieds nus permet de remuscler nos pieds pour qu’ils remplissent leur rôle de stabilisateur et qu’ils évitent de se raidir avec le temps. Les muscles du mollet, de la jambe et du dos sont aussi tonifiés. Le corps est renforcé. Activer les réflexes
Marcher au contact direct du sol stimule les zones réflexes situées sur les régions d’appuis de la plante du pied. Ce sont des zones sur lesquelles le corps reposent lorsque l’on marche ou l’on se tient debout. Idéalement, le poids du corps doit être réparti de manière égale entre la partie avant et arrière du pied. Mais, les chaussures modifient la façon dont notre poids de corps repose naturellement sur nos pieds, ce qui peut engendrer des déséquilibres corporelles (chevilles, genoux, basson, dos).
C’est le meilleur anti-inflammatoire. Quelle que soit l’inflammation ou la zone touchée par l’arthrose : lombaires, hanches, cervicales, poignets : les douleurs s’atténuent après ce genre de traitement bioénergitique. »

Éviter l’effet jambes-lourdes
Lorsque l’on est longtemps debout ou qu’il fait très chaud, le retour veineux se fait plus difficilement et le sang à tendance à stagner. En marchant pieds nus, on réactive la circulation sanguine et le sang dans les veines remonte plus facilement jusqu’au coeur. De cette façon, on évite la sensation désagréable de jambes lourdes.

Diminuer les douleurs de dos
Lorsqu’on marche sans chaussure, nos mouvements sont plus souples. De cette façon, le dos subit moins les impacts du sol et le corps appréhende mieux les ondes de choc. Sans chaussure, les pieds transmettent des informations plus précises au corps et notamment au dos. Ces dernières permettent de diminuer le risque de traumatismes

Comme tout activité commencer doucement 5 a 10 min par jour puis augmenter

Comment commencer

Lâcher prise
Lorsqu’on marche pieds nus à même le sol, on travaille son ancrage à la terre comme dans toute technique de détente et de bien-être (méditation, yoga). De plus, les zones réflexes du pieds sont massées engendrant une détente en profondeur. Grâce à cette sensation d’herbe caressant nos pieds, nous voilà transporté dans un état quasi méditatif qui nous permet enfin de lâcher prise

Écouter votre corps

Pour ceux qui sont diabétiques ou hémophiles prière prendre vos précautions car une plaie est difficilement cicatrisé dans ces cas

Allez vous marcher pied nu?

Que pensez vous du thème d’aujourd’hui?

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.