Togo: le journal Alternative de Ferdinand Ayité signe son retour dans les kiosques

Sanctionné il y a de cela quatre mois, le bihebdomadaire togolais l’Alternative, signe son come back ce mardi 8 juin 2021.

Disparu des radars depuis février passé suite à la suspension de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), le journal refait surface ce mardi 8 juin 2021 dans les kiosques.

Le journal a été suspendu par la HAAC à la suite d’une publication d’une information impliquant un ministre de l’actuel gouvernement.

La sanction a été vue trop lourd pour le journal mais les réactions des organisations de la société civile et de l’ONU n’ont rien donné.

l’Alternative a repris ses activités ce 8 juin. Le Directeur du journal Ferdinand Ayité, a promis revenir sur les grands dossiers. Pour ce vendredi 11 juin, il y aura un numéro spécial sur le pétrolgate

« L’Alternative est de retour ce matin dans les kiosques. Nous avons repris à l’endroit où ils ont tenté de nous étouffer. Nous avons repris avec le même enthousiasme, le même engagement et la même détermination. Le mercredi 9 juin cela fera exactement un an que nous avons fait le pétrolegate. Le vendredi nous consacrerons une parution spéciale sur les dernières évolutions de ce dossier surtout que le rapport définitif de l audit vient d être bouclé et que des gens veulent ériger une nouvelle mafia dans le secteur en lieu et place des anciens voleurs qui eux tiennent encore les câbles. Merci à vous tous pour le soutien pendant cette période de suspension. Bonne semaine à Vous.» a écrit Ferdinand Ayité sur sa page Facebook

Pour son retour ce mardi, le journal revient encore sur l’affaire foncière sur laquelle, il a été suspendu.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *