Togo/ Assemblée nationale: le nouveau code du travail a été modifié par les députés

Au siège de l’assemblée nationale, les députés se sont réunis pour leur 10e séance plénière de la première session ordinaire de l’année 2021 ce mardi 15 juin 2021.

Ce mardi Chantale Yawa Djigbodi, la présidente de l’assemblée nationale a présidée la discussion législative porté par la commission spéciale sur la relecture du projet de loi portant code du travail.

Les propositions de modifications ont été portées sur les articles 9, 10, 11, 13, 14, 15, 17, 21, 28, 309, 322, 323, 324, 325, 326, 327, 328, 331 et 332

Etaient présent aussi le ministre de la fonction publique, du travail, de le réforme administrative et de la protection sociale, Gilbert Bawara, le commissaire du gouvernement.

L’examen de ce projet de loi fait suite à l’adoption par les députés le 29 décembre 2020 en plénière du nouveau code du travail. Le gouvernement, soucieux des conditions des travailleurs, a préféré apporter de nouvelles modifications au nouveau code du travail portant sur la création des organisations syndicales et leur droit de grève.

Ce projet de réforme a fait l’objet de débats vifs et nourris, mais constructifs, qui ont permis d’aboutir à un texte équilibré, sans renoncer à son ambition. Le projet contient les ajustements annoncés, avancés par le gouvernement. Le secteur privé évolue à une vitesse vertigineuse et nous devons savoir nous adapter. Il y a donc une impérieuse nécessité d’etre en phase avec la nouvelle donne, particulièrement le code du travail. a laissé entendre le président du groupe parlementaire de UNIR, Atcholi Aklesso.

Quant à Gilbert Bawara, ministre de la fonction publique, du travail, de la réforme administrative et de la protection sociale, il a félicité tous les députés et de l’administration de l’assemblée nationale pour leurs bravoures qui a permis à l’amendement du nouveau code du travail. Selon le ministre, Gilbert Bawara la réussite de l’amendement a été le fruit d’une large concertation de tous les acteurs du secteur du travail.

Pour Chantal Djigbidi Tsègan, la présidente de l’assemblée nationale, cette nouvelle délibération a pour but de donner le plus de place à la négociation collective dans le droit du travail pour renforcer la compétitivité de l’économie et développer l’employabilité des salariés. Elle apporte plus de souplesse aux entreprises pour adapter le temps de travail, de repos et de congés en tenant compte des variations de l’activité de l’entreprise.

Malgré que le débat était houleux, c’est à l’unanimité que les élus du peuple présents à cette session ont adopté les amendements apportés au nouveau code du travail.

Les députés de leurs part ont aussi félicité le président Faure Gnqssingbe pour avoir inaugurer la Plateforme Industrielle d’Adétikopé ( PIA) le dimanche surpassé(6 juin). selon les statistique cette plateforme fournira plus de 35000 emplois à la jeunesse togolaise d’ici 2030 et 4 millions à long terme.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.