Marcel Desailly juge insuffisant la lutte contre le racisme dans les stades

Le capitaine Hugo Lloris a annoncé que les Bleus poseront un genou sur la pelouse de Munich avant le début du coup d’envoi de France Allemagne pour dénoncer le racisme et les discriminations.

Un geste symbolique, certes, mais qui n’est pas suffisant pour lutter contre le racisme, selon Marcel Desailly. « Il faut que les instances dirigeantes fassent un effort supplémentaire pour amener une vraie valeur ajoutée à ces gestes symboliques », a plaidé l’ancien international de football sur les ondes de Franceinfo ce mardi matin.

« (…)Il faut faire encore plus. Si j’avais été un joueur, j’aurais peut-être été un petit peu lassé parce que c’est un truc récurrent. C’est une forme d’obligation pour ces groupes de joueurs qui sont amenés à être mis en avant », a-t-il ajouté.

Venace Agou

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *