Cérémonie à l’Aéroport de Lomé(LFW): voici réellement les faits

Le Colonel Dokissime Gnama Latta est revenu en détails mardi sur le passage à l’Aéroport de Lomé des prêtres vodou. Le Directeur de la Société aéroportuaire de Lomé-Tokoin (SALT) indique qu’ils y étaient suite à une foudre qui a touché un avion de Ethiopian Airlines en partance pour New-York. Colonel Latta donne d’autres précisions.

Le responsable de l’aéroport de Lomé a indiqué qu’une violente foudre s’est abattue sur les installations de la nouvelle aérogare. Il dit avoir pensé à un bombardement lorsque l’évènement s’est produit en sa présence. Mais le Colonel s’est félicité du fait que les installations de la nouvelle aérogare soient équipées des paratonnerres. Pour lui, les dégâts auraient pire si l’un des paratonnerres n’avaient pas reçu la décharge.

« On dirait un bombardement. C’était une vraie décharge électrique d’une intensité que je n’ai jamais. Nous avions pensé que c’était un bombardement. », a-t-il décrit au micro de la Télévision nationale.

Revenant sur la présence des prêtes vodou dans l’enceinte de l’aéroport, Colonel Gnama Latta affirme qu’ils étaient présents pour une cérémonie devant éviter que la foudre ne frappe un autre appareil dans l’aérogare.

Au sujet de l’avion d’Ethiopian Airlines, il explique que le tonnerre a touché l’avant-droit de l’appareil qui n’a pas vraiment été endommagé.

Le Directeur de la SALT a précisé que l’avion n’avait pas pu décoller en direction des Etats-Unis comme prévu. Les passagers à bord avaient été transférés dans un autre Boeing de la même compagnie. Et c’est cet autre avion qui a fait le reste des navettes, contrairement aux premières informations communiquées à Togobreakingnews.info par des témoins qui ont vu l’avion décoller.

Le Directeur de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) a noté que les constats ont été dressés par les différentes structures impliquées. Il a précisé que l’appareil est toujours cloué au sol depuis dimanche.

Celui qui tient de main de maître l’aéroport de Lomé affirme également qu’aucune personne n’a été touchée par la foudre. Col Latta explique que la seule victime était juste tombée et avait été prise en charge immédiatement.

« Il a été pris en charge immédiatement à la clinique. Je venais de le quitter et il est bien en forme… », a-t-il martelé.

Le Colonel annonce l’arrivée des experts d’ici la fin de la semaine pour un check-up total pour s’assurer que tout fonctionne normalement. Pour lui, cette prudence vise à éviter un éventuel accident.

« Des techniciens passeront pour voir comment réparer la partie de l’avion qui a été touchée et faire d’autres vérifications avant que l’appareil ne décolle… « , a-t-il dit.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.