Togo: Kokoroko Dodji Komlan  » tout enseignant absent sans aucun motif valable aux examens de BEPC ou BAC1 est passible d’une sanction disciplinaire

Ayant eu écho du refus de certains enseignants sur la participation de la surveillance des examens de BEPC ou BAC1, le ministre de l’enseignement primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, le Prof Komlan Dodji Kokoroko prévient les enseignants qui ne veulent pas surveiller lors de ces examens.

Dans un communiqué publié cette semaine, le ministre de l’enseignement primaire secondaire, technique et de l’artisanat, le Prof Komlan Dodji Kokoroko averti tous les enseignants qui vont refuser la surveillance sans raison valable. selon lui ses enseignant seront sanctionnés selon les règlements intérieurs.

 » la participation active et responsable des enseignants aux évaluations de fin d’année fait partie intégrante de la mission de formation. tout enseignant absent sans aucun motif valable aux examens de BEPC ou BAC1 est passible d’une sanction disciplinaire et ne peut etre autorisé à participer ni à la surveillance, ni à la correction du BAC2. » a indiqué le communiqué.

Le Prof Komlan DOdji Kokoroko, ajoute en disant qu’il donnera des instructions fermes seront données aux directeurs régionaux de l’éducation et aux chefs d’inspection de transmettre dans les meilleurs délais, la liste des enseignants qui ne répondraient pas aux convocations pour le compte des activités du BEPC et du BAC1.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.