Togo/Zio1: un enseignant écrasé par un camion à l’entrée de la ville de Tsévié

Un jeune enseignant d’une trentaine d’année du nom de Kouma Koami au lycée d’Alokoegbé a eu un grave accident ce 22 juin 2021 à l’entrée de la ville de Tsévié. Il a été écrasé par un camion-titan et est mort sur le lieu.

La route de Tsévié a encore emportée une jeune enseignant de mathématique et de science physique plein d’avenir. Il a perdu sa vie dans accident de circulation ce mardi 22 juin juste à l’entré de la ville de Tsévié. Le jeune était à bord de sa moto. Il a été mortellement tamponné par un camion-titan.

Le jeune enseignant d’une trentaine d’année travail au lycée d’Alokoegbe, une localité située dans la commune de Zio1, à quelques kilomètres de la ville de Tsévié.

L’information a été annoncée par le chef d’inspection de Tsévié dans un communiqué à ses collègues et repris par communes-infos ce jeudi 24 juin 2021. Tous les enseignants étaient choqués par l’information parce qu’ils se préparent pour les examens de BEPC, BAC1 et BAC2 qui vont débuter la semaine prochaine.

Selon les informations, le jeune enseignant c’est un brave, très dynamique et qui aime son travail. A part sa bravoure, c’est un jeune très généreux toujours souriant et est disponible à tout le monde. Ce décès a vraiment bouleversé ses collègues, les élèves, l’inspection et le ministère de l’enseignement primaire secondaire, technique et de l’artisanat. Les villageois sont aussi touchés par cette tristesse nouvelle.

Les dates des obsèques pour le moment ne sont pas dévoilées.

Nos condoléances à la famille éplorée et à ses collègues du lycée d’Alokoegbe.

Pour vos publicités, vos reportages et annonces, contacter le service commercial sur:

0022891017460/99193346/92705679 ou mawulolo08@gmail.com

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.