Togo/Bac1 2021: Eké Kokou Hodin  » tout a bien commencé, les enseignants sont en place et les candidats sont sereins »

La phase écrite de l’examen du baccalauréat première partie(Bac1) toutes séries confondues s’est bien démarrée ce lundi 28 juin 2021 sur toute l’étendue du territoire national/ Le ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat, Eké Kokou Hodin a effectué le traditionnel tour dans certains centres d’écrits dans la capitale togolaise.

Après le CEPD, c’est le tour des élèves des classes de première de débuter leur examen ce lundi 28 juin 2021 malgré les menaces de la pandémie du covid-19, l’examen qui ouvrira les portes de terminale à ses élèves.

Pour s’assurer du bon début de l’examen, Eké Kokou Hodin, ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat a visité ce lundi 28 juin 2021 certains centres d’écrits de Lomé, respectivement, le lycée de Tokoin 1, du lycée technique Saint Joe, Lycée Technique d’Atiégou et le Complexe Scolaire Réveil d’Or de Sagboville de Hédwranawoé.

 » Nous sommes venus au nom du gouvernement pour apporter le soutien aux candidats de lomé à Dapaong dans toutes les filières et leur souhaiter une bonne composition et une bonne réussite. Nous avons profité également pour leur rappeler le respect des mesures barrières de même que le respect de la police de l’examen. Avec le sérieux, chacun doit faire sa production. Cette année, nous avons constaté qu’il y a une progression au niveau de l’effectif et nous saluons les parents et la jeunesse qui a compris l’importance de l’éducation. Tout a bien commencé, les enseignants sont en place et les candidats sont sereins » a laissé entendre le ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat, Eké Kokou Hodin.

Pour cette année, ils sont 75776 sur toute l’étendue nationale à prendre part à cet examen de Bac1 dont 61910 pour l’enseignement général et 13866 pour l’enseignement technique. Sur les 61910 candidats de l’enseignement moderne, on note 25106 filles et 3684 garçons soit une augmentation de 2720 candidats. L’année passée(2020) le nombre total des candidats était de 59126. Les candidats de l’enseignement moderne sont répartis dant 157 centres dont un centre dans la capitale ghanéenne. Ceux de l’enseignement technique sont répartis dans 41 centres.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.