AstraZeneca: une meilleure efficacité avec long intervalle entre la 1ère et la 2ème dose

AstraZeneca : une meilleure efficacité avec un long intervalle entre la 1ère et la 2ème dose

Le vaccin AstraZeneca refait parler de lui avec cette nouvelle étude de l’université d’Oxford qui est de nature à rassurer les pays qui connaissent des problèmes d’approvisionnement : un intervalle de plusieurs mois entre la première et la deuxième dose de vaccin AstraZeneca-Oxford améliore la protection contre la Covid-19.

Les chercheurs ont montré que, loin de nuire à l’efficacité du vaccin, un intervalle allant jusqu’à 45 semaines entre les deux doses améliorait la réponse immunitaire face au virus. « Cela devrait être une nouvelle rassurante pour les pays disposant d’un moindre approvisionnement en vaccin, qui pourraient s’inquiéter des retards dans l’approvisionnement de deuxième doses à leurs populations. Il y a une excellente réponse à une deuxième dose, même après un délai de 10 mois par rapport à la première », a commenté le professeur Andrew Pollard, directeur de l’Oxford Vaccine Group qui a développé le vaccin avec le groupe pharmaceutique anglo-suédois

La rédaction.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *