Voici quelques fruits et légumes que vous devez consommer pour avoir une bonne fertilité

« Ton alimentation est ton premier médicament » disait Hypocrate. Et c’est vrai ! Pour tomber enceinte, il faut être en bonne santé : manger des fruits et des légumes bio pour les vitamines tout en évitant les pesticides, des protéines, des fibres complètes, réduire sa consommation de sucres rapides, de sucreries, de café et de thé, etc… Pourquoi ? Parce qu’une alimentation de qualité permet de coordonner la production des hormones et maintient une harmonie entre les fameux œstrogènes et la progestérone.

L’Avocat


Ce super-aliment est probablement un des plus grands boosters de fertilité. Les bonnes graisses contenues dans un avocat sont excellentes pour nous les femmes. Pour couronner le tout, l’avocat est riche en folates (vitamine B9) et en vitamine E !
La vitamine E est un excellent moyen de booster votre muqueuse utérine pour la rendre agréable et épaisse pour l’implantation, alors Go !
L’idéal est d’en manger particulièrement dans les jours précédents l’ovulation et les quelques jours après.
Inutile de rajouter de l’huile ou de la vinaigrette, il y a déjà tout ce qu’il faut de bons gras dedans !

Saumon


Les oméga-3 du saumon sont excellents pour la fertilité, car ils aident à réguler les hormones oestrogène et progestérone et augmenteraient le flux sanguin, ce qui signifie qu’il contribue probablement à rendre votre muqueuse utérine agréable et dodue, bien irriguée et à vos ovaires de produire de meilleurs ovules.

Bingo!


Rempli de protéines, c’est une merveilleuse option maigre pour obtenir de bonnes protéines dans votre alimentation


Huile de coco


Si vous ne l’avez pas encore intégré dans votre alimentation, sachez qu’elle est excellente pour soutenir une grossesse et aide à maintenir l’équilibre hormonal. Elle tient très bien à la cuisson.


Huîtres


On les aime pour leur richesse en zinc. Apparemment, une carence en zinc peut ralentir votre production d’ovule. Pas cool.
Évitez certains glucides.


Vous rêvez de tomber enceinte et le test se révèle négatif, mois après mois? Les spécialistes en matière de fertilité conseillent d’éviter les aliments à indice glycémique (IG) élevé, c’est-à-dire ceux qui augmentent rapidement votre niveau de sucre dans le sang (sucre raffiné, farine blanche, pommes de terre, boissons gazeuses). Leur consommation risque d’entrainer une sécrétion importante d’insuline par le pancréas qui, s’il est sollicité exagérément et à répétition, peut nuire à l’ovulation.

Misez sur l’acide folique (vitamine B9)
Les spécialistes sont unanimes : l’acide folique (vitamine B9) est un atout majeur pour les femmes qui envisagent une grossesse et celles qui attendent un enfant. Cette précieuse vitamine participe au bon déroulement du cycle féminin et, par conséquent, à celui de l’ovulation et de la conception. Vous la trouverez en pharmacie sous forme de comprimé ou dans une multivitamine. Certains aliments sont également riches en B9, alors laissez aller votre imagination et amusez-vous en préparant des plats à base d’épinards, de mâche (salade), de cresson, de lentilles, de melon, de châtaigne, d’avoine, de sarrasin, de quinoa, de moules, de palourdes, de noix et de pois chiches

Fruits et légumes.

Comme avec tous les bons régimes alimentaires, nous recommandons aussi de manger des fruits et des légumes pour augmenter votre taux de fertilité. Les pamplemousses, les oranges, les brocolis, les poivrons, les kiwis, et les ananas sont remplis de vitamine C qui peuvent réguler l’équilibre hormonal des femmes.

Les épinards contiennent du fer, qui peut aider l’ovulation. Enfin pour votre partenaire : les grenades, les avocats et les tomates cuites peuvent augmenter la fertilité masculine

Le cacao et le chocolat


Ce n’est pas bon que pour les femmes ! Messieurs aussi, laissez-vous tenter par le chocolat, noir de préférence (au moins 70 %). Le chocolat noir et le cacao sont de très bonnes sources de magnésium et de zinc.

Voici a peu près ce que vous devrez savoir, mais il y a encore d’autres choses comme les rapports sexuels. Traiter les infections.

Docteur Pierre

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *