Voici le message de Isidore Kouwonou à son patron Ferdinand Ayité, le DP de L’Alternative, à ce jour de son anniversaire

Ce jeudi 8 juillet 2021, le directeur de publication de L’Alternative, Ferdinand Mensah Ayité fête une bougie de plus.

Isidore Kouwonou, journaliste dans sa rédaction, secrétaire général de SYNJIT, sur sa page Facebook a souhaité un joyeux anniversaire à son patron. Selon lui Ferdinand Mensah Ayité, est un père, frère surtout un ami qui lui a montré les pièges de la vie.

Voici son message

«En ce jour si particulier dans ta vie, laisse-moi partager cette joie avec toi. Plus de 10 ans de collaboration avec toi, tu m’as appris beaucoup de choses. Au-delà du fait que tu sois mon patron, tu es en plus un père, un frère, et surtout un ami qui me montre les pièges de la vie, les règles pour avoir une vie de famille tranquille, bref, des conseils pour réussir, surtout professionnellement.

Je n’ai jamais été dans une école de journalisme d’investigation. Mais avec toi, je l’ai appris et je m’y sens à l’aise, en plus de quelques formations sur le web. Merci pour la confiance que tu as en moi, car on partage beaucoup de choses. Ton humilité, ta patience, ton sens de respect de l’autre, ta charité et surtout ta disponibilité à pardonner tout sont une école pour moi. 10 ans de collaboration, d’amitié, de travail ardu, et aussi de peur, d’angoisse, d’incertitude pour le lendemain dans un pays où on ne peut rien prévoir, un pays dans lequel le genre de journalisme que nous faisons est très dangereux pour nous et nos familles. Mais tu as toujours dit : « Nous devons tenir dans le travail et la rigueur ».

Oui, j’ai appris la leçon : L’ALTERNATIVE doit avancer, malgré les vents et marées qui tentent de nous submerger. Tu m’as appris à ne compter que sur DIEU. C’est d’ailleurs LUI qui tient la REDACTION entre ses mains. J’ai appris la leçon.

Joyeux Anniversaire à toi Ferdinand Ayite

Puisse le Tout-Puissant te combler de sa grâce et de tout le bonheur.

Bon, on se retrouve à la Rédaction pour la bouteille que les autres ici ne verront pas.»

Isidore Kouwonou à Ferdinand Ayite

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *