Centrafrique:Pourquoi le défunt Joseph Marcel Bimale sera inhumé en France et non à Bangui? Sa fille aînée, Mme Pirioua-Ewango winnie Nadine donne des explications

L’icône du basket-ball Centrafricain s’est éteint le 28 juin passé en terre française. Juste après cette disparition qui a choquée toute la population centrafricain, la famille se tiraille sur le lieu de son inhumation. Mais au dernier nouvel, le défunt Joseph Marcel Bimale ne sera pas inhumé en Centrafrique selon sa fille aînée, Mme Pirioua-Ewango Winnie Nadine.

Voici ses explications

«Mon père Joseph Marcel BIMALE s’est éteint paisiblement le 28 Juin 2021 après une longue maladie à l’hôpital de Nemours.

Conformément à sa volonté, j’ai entrepris les démarches nécessaires auprès des pompes funèbres….À ma grande surprise, 72H après son décès, sa deuxième fille m’a assignée devant la justice pour récupérer le droit d’organiser ses funérailles en Centrafrique!

Sans le concours d’un misérable ex-ministre centrafricain, sans l’assistance de deux avocats, sans le soutien de deux frères et d’une cousine, je me suis présentée, SEULE, devant la Cour de Justice de Fontaine bleau où j’étais convoquée; j’ai produit des documents officiels qui ont convaincu la juge de m’accorder le droit d’enterrer mon père en France.

48H après cette décision, l’appel interjeté m’a de nouveau conduite devant le Palais de Justice de Paris! Encore une fois, sans l’assistance de deux tantes, de courriers provenant de Bangui, du Sénégal, de France, même du gouvernement centrafricain via le ministre de la jeunesse et des sports, (waouhhhh!!!!), sans le soutien de frères et soeur mais accompagnée par la soeur du défunt, j’ai produit LES MÊMES DOCUMENTS et ai obtenu ENCORE UNE FOIS, l’autorisation d’inhumer mon père ici en France avec la recommandation favorable de l’avocat général, ce qui n’est pas rien!

Aujourd’hui, moi qui vis loin des tumultes de la vie virtuelle de la Diaspora centrafricaine me retrouve à adresser ce communiqué sur les réseaux sociaux pour rétablir de façon claire la VÉRITÉ et demander à ceux qui en comprennent le sens un peu de dignité à l’égard du défunt….Alors que j’ai tout fait pour ne pas abriter ce déshonneur judiciaire qui entache le nom de mon père, je retrouve des publications insultantes pour mon père, pour mes enfants et leur père, pour ma famille paternelle sur Facebook.
Je comprends tellement le souhait des Centrafricains de voir leur “héros” sportif revenir sur la terre de ses ancêtres et se voir accorder un hommage national pour “services rendus à la nation”!!!! Croyez-moi, j’aurais été la première à y prendre part, car depuis l’âge de 6 ans , en allant au stade avec lui et lors des virées à moto dans la capitale banguissoise j’ai vite compris que mon père n’était pas qu’à moi et à mes frères et soeur!!! Sa popularité m’a convaincue d’accepter cette réalité depuis bien longtemps! Croyez-moi, mon père aussi aurait “adoré” un bel hommage de l’état centrafricain à son égard! Seulement, de son vivant, il a attendu la reconnaissance…..oui!!!!! En vain!

C’était une vraie blessure au fond de son cœur, et il est parti avec! Avant de jeter mon nom en pâture sur les réseaux sociaux , dénigrant la mise en terre de votre “héros” ici en France, vous êtes vous demandé ce que souhaitait le défunt? Non,je ne le crois pas, c’est là que le bât blesse! N’ayant pas reçu la reconnaissance qui l’aurait honoré et réjoui, il ne voulait surtout pas de la “gloriole” que donne TOUJOURS la RCA quand un enfant extraordinaire du pays s’en va! Avant d’honorer sa mort mon père voulait qu’on honore sa vie, l’état s’est loupé sur ce coup-là, qu’il en assume les conséquences aujourd’hui! Un champion de son acabit aurait vécu une retraite dorée s’il avait été européen, ou américain! Joseph Marcel BIMALE a vécu humblement entouré de mon amour, de l’affection de mes enfants, de la tendresse de sa soeur, du soutien de son frère cadet ,de quelques neveux et nièces mais surtout de sa famille spirituelle! Il sera inhumé humblement entouré de ceux qui l’ont aimé, de ceux qui l’ont admiré, de ceux qui lui doivent reconnaissance et gratitude…. Quant aux autres, ayez la décence de vous TAIRE!
Ces personnes qui salissent sa mémoire aujourd’hui ignoraient jusqu’à sa dernière hospitalisation au cours de laquelle il est mort! C’est depuis 2012 mon père m’a confié son désir d’être enterré ici en France en utilisant cette expression (que je ne connaissais pas d’ailleurs) “ sessé kouê gui sessé mèlengué ti mbi”.
Alors! Je ne fais que RESPECTER la volonté de cet homme, mon père! Venez encore me le reprocher en envoyant votre artillerie lourde ( grand serviteur de Dieu etc!!!) mais de grâce, LAISSEZ JOSEPH MARCEL BIMALE reposer en paix. Je vous en supplie.
Aujourd’hui je vois combien, Dieu, qui est un Dieu de justice a oeuvré pour son serviteur, QUE TOUTE LA GLOIRE REVIENNE AU DIEU TOUT-PUISSANT! Comme le Seigneur me l’a révélé au cours d’un moment d’adoration, je vous renvoie au Ps 91 v 8. Shalom» a déclaré Mme PIRIOUA-EWANGO Winnie Nadine
Fille aînée de Mr Joseph Marcel BIMALE désignée par celui-ci comme personne de confiance depuis le début de sa maladie.

Venance F. Agou

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.