FMI : Le projet d’injection de 650 milliards de dollars de DTS sur de bon rail. L’Afrique aura les 100 milliards de Droits de Tirages Spéciaux (DTS) demandés?

La demande d’injection de 650 milliards de dollars de Droits de Tirages Spéciaux (DTS) a été approuvée le 09 juillet 2021 par le Conseil d’Administration du Fonds Monétaire International (FMI), a annoncé Kristalina Georgieva, la directrice de l’institution. Il reste maintenant au Conseil des Gouverneurs de valider qui se réunira le mois d’août 2021.

Selon la DG du FMI, Kristalina Georgieva, “les DTS constitueront une grande bouffée d’oxygène pour le monde car elle accroitra les liquidités et les réserves de tous les pays membres et favorisera la résilience de l’économie mondiale”.

Et l’Afrique ?
Réunis à Paris le 18 mais, les pays africains ont jugé insuffisant que sur les 650 milliards de dollars, seuls 33 milliards de dollars d’allocation de DTS seront affectés à l’Afrique. Le Président Macron et des responsables d’institutions bancaires internationales et les Chefs d’Etat africains avaient plaidé la cause du continent et réclament qu’au lieu de 33 milliards de dollars, cela soit porté à 100 milliards de dollars de DTS pour l’Afrique. Pour l’heure, rien ne filtre sur les doléances africaines.

A titre de rappel, “les DTS sont des actifs de réserve internationaux crées en 1969 par le Fonds monétaire international (FMI). Concrètement, ils permettent de fournir des devises aux pays qui en ont besoin sans créer de dette supplémentaire”.

Venance F. Agou

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *