Centrafrique /Quand le foot camerounais attirait. Cotonsport de Garoua : » le recrutement des grandes ambitions pour participer aux compétitions africaines », soulignait camfoot

En 2008, trois joueurs Centrafricains ont intégré le CotonSport. Il s’agissait de Lignanzi Romaric, milieu de terrain et ancien pensionnaire des Anges de Fatima qualifié de  » renfort de poids au milieu de terrain ».

Ensuite Salif Keita, capitaine des fauves de Ba- Oubangui, évoluant précedemment au Diplomate FC du 8e arrondissement à Bangui « est un défenseur teigneux sur qui le coach Ouombleon semble compter énormément ».

Puis l’avant centre Hilaire Momi lui aussi ex pensionnaire de Diplomate FC du 8e arrondissement de Bangui et meilleure gâchette du dernier tournoi de la Cemac à Yaoundé avec 6 réalisations  » aura la lourde responsabilité de remplacer l’incontournable Nigérien Daouda Kamilou qui est sur le départ ».
Ces commentaires émanaient de camfoot.

Mais ces dernières années, rares sont nos locaux à décrocher un contrat dans la Sous-région ou en Afrique du Nord voire Europe. Un résultat qui reflète notre championnat aussi victimes de crises militaro-politiques.
Cela doit interpeler les responsables du football local. Espérons que le PST sera la solution. L’autre point faible de notre foot et du sport en général est une absence criardes de médiatisation. Un léger effort est fait au niveau du football, au basket beaucoup reste à faire. Le nouveau bureau saura combler les lacunes ?

Venance F. Agou, journaliste centrafricain

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.