Madagascar: tentative d’assassinat du président Andry Rajoelina manqué, deux français arrêtés

Une tentative d’assassinat du président de la République de Madagascar, Andy Rajoelina a été déjoué. Plusieurs personnes sont impliquées dans ce coup d’État dont deux français qui sont mis à la disposition de la police.

Deux français ont été appréhendé en terre malgache pour tentative d’assassinat sur Andy Rajoelina, le président de Madagascar. Selon le parquet malgache c’est un plan d’élimination et de neutralisation de plusieurs autorités du pays. Le parquet indique que le groupe est composé des nationaux et des étrangers dont deux français. L’information a été révélée par le parquet général du pays.

« Plusieurs ressortissants étrangers et malgaches ont été interpellés mardi dans le cadre d’une enquête pour atteinte à la sureté de l’État » a indique la procureure générale, Bertine Razafiarivony. D’après elle, le parquet a saisi des matérielles que le groupe va utiliser pour faire l’opération.

 » Selon les preuves matérielles en notre possession, ces individus ont échafaudé un plan d’élimination et de neutralisation des diverses personnalités malgaches dont le chef de État. À ce stade de l’enquête qui se poursuit, le parquet général assure que toute la lumière sera faite sur cette affaire » a-t-elle ajouté.

Seulement que la procureure générale n’a pas précisé les circonstances de l’arrestation de ces individus dont deux français.

Taratra, un service placé sous tutelle du ministère de la communication a révélé que les deux français dont les noms sont Philipe F. et Paul R. seraient des anciens officiers français qui sont admises à la retraite.

Le 26 juin passé, lors de la célébration de la féte de l’indépendance du pays, la gendarmerie avait annoncé qu’elle avait déjoué une tentative d’assassinat du général Richard Ravalomanana, secrétaire d’Etat chargé de la gendarmerie, le bras droit du président Andy Rajoelina.

Depuis la crise sanitaire due à covid-19, le pays est quasiment fermé aux étrangers à cause de la position de leur président face aux dirigeants européens surtout l’OMS.

La Madagascar fait partie des pays les plus pauvres de la planète et même actuellement la famine frappe fort la région du sud du pays.

Source: Bénin Web

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.