L’opération TOGO NOIR contre la vie chère reconduite du 26juillet au 1er Août

L’opération TOGO NOIR contre la vie chère, organisée du 12 au 18 juillet dernier, devrait être reconduite pour une semaine. Et ce sera du 26 juillet au 1er août. Ainsi en ont décidé les initiatrices, réunies dans le projet citoyen Femmes Pyramide. L’annonce a été faite ce jeudi, au cours d’une conférence de presse-bilan à la Maison de la Santé sise à Avenou. Cette reconduction du mouvement, elles la justifient par ce qu’elles appellent « l’expression du mépris des gouvernants vis-à-vis des gouvernés » dont elles font partie.

« Nous avons constaté, après sept (07) jours de mobilisation des populations autour de cet appel lancé par les femmes que le gouvernement, pourtant dirigé par une femme et qui compte en son sein neuf (09) femmes ministres, n’a daigné manifester aucune attention ni s’associer à cette douleur que vivent les populations au quotidien et qui conduit certains au suicide », déplorent ces dames, dans une déclaration à l’occasion de cette conférence de presse lue par Mme Yvette Emenefa Eklou.

« Nous espérons que le gouvernement va réagir. Il y a neuf (09) femmes dans le gouvernement et le Premier ministre est une femme, elle ne peut pas ne pas être insensible. Dans le cas contraire, nous allons prendre les mesures idoines jusqu’à les faire fléchir. On ne peut se taire pour que les Togolais meurent sur la Terre de nos aïeux », y est-elle revenue, réaffirmant la disponibilité des Femmes Pyramide à un éventuel dialogue avec les autorités dans le sens de la satisfaction de leurs doléances et de la résolution de cette problématique de la vie chère.

« Tu es Togolais et tu sais que tu peines à manger, à joindre les deux bouts. Tu es jeune et tu ne jouis pas de ta jeunesse, tu n’arrives pas à te projeter sur l’avenir au Togo…Je t’invite à porter du noir la semaine qui vient pour dire non à la misère au Togo, non à l’arbitraire, non à ce quotidien de misère auquel nous faisons face au Togo », a lancé Mme Yvette Emefena Eklou, en guise d’appel à la mobilisation générale autour de cette nouvelle semaine de port du noir. Les initiatrices ont, à l’occasion, manifesté leur ressenti de la misère et de la vie chère, en faisant un peu de bruit.

Cette conférence de presse a également permis aux Femmes Pyramide d’expliquer le choix du noir pour cette opération qui a été l’objet de commentaires malveillants sur les réseaux sociaux. « Ce choix ne relève pas du hasard. Dans nos sociétés africaines en général et celles togolaises en particulier, le noir symbolise la tristesse, le désespoir, la peur, la solitude et le deuil notamment. La situation sociale aggravée que vit le peuple togolais rime avec cette couleur que nous portons pour exprimer les sentiments de tristesse, de désespoir, de peur, de solitude et de deuil qui résultent de la pauvreté et la misère que nous inflige le gouvernement à travers la prise de mesures iniques et impopulaires », ont-elles justifié.

En rappel, l’opération s’articule autour de sept (07) revendications : suppression de toutes les augmentations sur les prix de l’essence, du péage et de l’électricité ; prise de mesures urgentes contre la faim et pour la baisse immédiate des prix des denrées de première nécessité ; dépréciation fiscale dans les marchés et sur les produits de première nécessité ; mesures sociales d’urgence pour accompagner les femmes et les couches les plus vulnérables, notamment les personnes âgées et les enfants ; mesures urgentes de prise en charge gratuite des premiers soins de tous les malades ; augmentation du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) à 50 000 F et la création d’emplois pour les jeunes ; cessation immédiate du harcèlement et de la répression des forces de l’ordre et libération sans condition des prisonniers politiques.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Une réflexion sur “L’opération TOGO NOIR contre la vie chère reconduite du 26juillet au 1er Août

  • juillet 31, 2021 à 6:52
    Permalien

    C’est femmes ont besoin de tout sortes de soutien de chaque togolaises et togolais. J’apporte mon soutien tout entier depuis l’UK

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.