Centrafrique: le ministre de la promotion de la jeunesse, des sports et de l’éducation civique, SEM Aristide Briand Reboas brise le silence sur l’affaire de Lavodrama

Ce jeudi 22 juillet 2021, le cabinet du Ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et de l’éducation civique a servi de cadre pour une conférence de presse en présence de SEM Aristide Briand REBOAS Ministre en Charge de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et de l’éducation civique. Il a été assisté de M Serge SINGHA BENGBA et Dr Kevin YABADA respectivement Président de la fédération Centrafricaine de Basketball et Président du Comité de Soutien aux Fauves et certains membres de ces entités dont Norbert POUNABA membre dudit Comité.

Le but recherché à travers cette rencontre avec les professionnels des médias est d’éclairer la lanterne du public Sportif Centrafricain sur l’abrogation de l’arrêté N°002/MJS/DIR-CAB/DR.20 du 07 janvier 2020 portant nomination du sieur cité en titre. Et le pourquoi du choix de l’entrant nommé par l’arrêté N°004/MCPJSEC/DIR-CAB/DGSEP/DR.21.

Il convient de rappeler aux amoureux du monde sportif que depuis la nomination de l’ancien BAMARA à la tête de la Direction Technique Nationale auprès de la Fédération Centrafricaine de Basketball, ce dernier n’a jamais pris fonction et que selon le chef du département, il n’a fait qu’acté une décision tacite par un acte administratif légal c’est à dire la démission tacite et volontaire de la part de l’ancien DTN. Par ailleurs, ce dernier, dans une note adressée au président de la fédération, a fixé Quinze (15) conditions qui doivent être acceptées et validées par le Ministère et la fédération avant qu’il ne prenne service, mais là, nous allons vous parler que de trois grandes conditions :

1ere- Création d’une ligne budgétaire propre et rattachée directement qu’à la Direction Technique Nationale et qui ne doit être ni contrôlée par le Ministère ni la fédération, or, la loi des finances pour l’exercice 2021 a été déjà adoptée et promulguée ;

2e- Un salaire mensuel de € 4750 (Quatre Mille Sept Cent cinquante Euros) soit un montant total de 3.087.500 (Trois Millions Quatre-vingt Sept Mille Cinq Cent Francs CFA), or, dans son arrêté, il doit bénéficier que d’une indemnité au même titre qu’un Directeur, un Directeur ne gagne pas ce montant ;

3e- Il doit être assisté de deux techniciens, l’un venu de Londres, l’autre à Madrid en Espagne, chacun doit avoir en fonction des évènements un montant de € 1.500 (Mille Cinq Cent Euros) soit 975.500 (Neuf Cent Soixante Quinze Mille Francs CFA).

Selon les propos du Ministre, ces conditions sont inadmissibles et inacceptables, car nous sommes à une phase décisive de l’histoire de notre Basketball, où nos fauves ont besoin d’une Direction Technique Nationale disponible et disposée afin d’avoir une cohésion dans le jeu pour enfin espérer avoir la coupe comme au temps des anciens.

Source: CS Communication. Dieu Trésor ADOUM

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.