Mali: l’agresseur du président par intérim, colonel Goïta Assimi est décédé

L’homme qui a tenté d’assassiner le président malien par intérim, le colonel Goïta Assimi est mort en détention ce dimanche 25 juillet 2021 sans sa présentation à la justice malienne. Il sera difficile désormais aux autorités maliennes et toute la population de connaître les commanditaires du coup d’État.

Le 20 juillet 2021, le jour de la Tabaski, un individu a tenté un coup d’état au Mali, mais à peine dirigé vers le président, il a été arrêté par les hommes qui étaient juste derrière , le colonel Goïta Assimi. Il a été placé en détention sous la surveillance des sévices de sécurité malienne.

Ce 25 juillet 2021, l’assassin est décédé à l’hôpital où il a été hospitalisé sous une surveillance des services de sécurité maliens à annoncé le gouvernement.

 » Au cours des investigations qui ont permis de mettre en évidence des indices corroboratifs des infractions sus-visées, son état de santé s’est dégradé. Admis au CHU Gabriel Touré, puis au CHU du Point G, il est malheureusement décédé. Un autopsie a été immédiatement ordonnée pour déterminer les causes de son décès. a laissé entendre le gouvernement le soir du 25 juillet 2021.

Malgré le décès de l’agresseur, le gouvernement dit qu’il va poursuivre l’enquête jusqu’à avoir gain de cause.

 » le décès de l’assaillant ne fait pas obstacle à la poursuite de l’enquête déjà en cours au niveau du parquet de la commune II de Bamako, surtout que les informations recueillies indiquent qu’il ne s’agissait pas d’un élément isolé » précise le gouvernement.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *