Togo: le NET rend compte de sa participation à la CNAP

Les responsables du parti politique, le NET, à la tête Gerry Komandega TAAMA ont tenu une conférence de presse ce jeudi 5 aout 2021 au siège du parti, pour situer l’opinion nationale et internationale sur la participation du NET à la CNAP, qui a eu lieu du 19 janvier au 13 juillet 2021.

Les responsables des partis politiques se sont rassemblés au sein de la Concertation Nationale des Acteurs Politiques(CNAP) du 19 janvier au 13 février 2021 en vue de se concerter, discuter, d’étudier et de faire des propositions pour apaiser le climat politique dans le pays. Lors des rencontres, plusieurs propositions ont été faites par les partis politiques dans un document qui a été rendu public ce mercredi 4 aout 2021.

C’est dans cet ordre d’idée que les responsables à sa tête, le président national du parti, Gerry TAAMA ont tenu une conférence de presse pour situer la population togolaise vivant au pays et ailleurs sur la participation du NET à la concertation.

Tout d’abord, le NET a décliné la composition les organes du CNAP avant de dévoiler ses postes occupés dans deux organes.

 » La CNAP avait deux organes, la plénière, délibérant et le comité d’appui, chargé d’étudier en profondeur les propositions des partis politiques. Le NET a fait parti de la plénière en tant que parti ayant pris part à deux des trois dernière élections organisées au Togo, et le président du parti, en sa qualité de président de groupe parlementaire NET-PDP, a pris part aux travaux du comité d’appui » a indiqué le parti

Selon le premier responsable du part, Gerry TAAMA, « les travaux se sont bien déroulés dans une atmosphère de respect mutuel. Sur les 21 partis invités à prendre part aux travaux, 4 ont refusé d’y participer, et le CAR a quitté la CNAP à la troisième rencontre. Le reste des partis ont pris part à l’ensemble des travaux, même si des absences ont parfois été observées »

Pour le NET, des avancées importantes ont été observées telle que l’introduction de la biométrie, la traçabilité et l’authentification des bulletins de vote, la consultation des fiches, l’accompagnement des médias privés, l’harmonisation des mandats électoraux, la pénalisation des infractions au code électoral, la définition claire des partis d’opposition, la révision de la loi sur les manifestations publiques, la révision de la chartes des partis politiques.

Le parti de Gerry TAAMA, remercie surtout félicite tous les acteurs politiques qui ont pris part à cette concertation qui a accouché 51 propositions. Il exhorte le gouvernement à mettre en oeuvre ces propositions dans les meilleurs délais. Il n’a pas manqué de félicité aussi la population togolaise pour leur patience et leur accompagnement pendant les six mois des discussions.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.