Les rideaux sont tombés samedi sur la 5ème édition de la semaine nationale du cinéma Togolais.

La 5ème édition de la semaine nationale du cinéma Togolais a connu son apothéose le samedi 07 Août 2021, à Lomé.
Les remises de prix avec les institutions partenaires de l’événement ont marqué la cérémonie de clôture. C’est sur une note de satisfaction que s’est achevé cette 5ème édition.

Du 03 au 07 Août, 5 jours durant, Agora sengor de Lomé a vibré au rythme du cinéma Togolais. La 5ème édition a tenu toutes ses promesses. Pour cette édition, les représentants du Togo au festival international CLAP IVOIRE ont été dévoilés au public togolais.

Ainsi selon la décision du jury présidé par Madame Anite Kossa Lelly, dans la catégorie film fiction, le film Ménézé de Isabelle Lêmou, occupe la première place et dans la catégorie film documentaire, l’assaut des vagues de Noussougnon Matthias occupe la première place et ces deux films représentent le Togo au festival international CLAP IVOIRE en Côte d’Ivoire.

Le directeur national de la cinématographie, Dénis Koutom se félicite de la réussite de cette édition et a félicité les lauréats retenus pour le festival international CLAP IVOIRE, qui selon lui fait partie des attributions de la direction nationale de la cinématographie. « C’est un rendez-vous que nos représentants honorent de leur présence fructueuse. C’est pour cette raison que cette fois encore nous avons tenu à maximiser nos chances dans le sens où il est particulièrement important que la présence togolaise à Abidjan demeure remarquable » a-t-il martelé

Pour la présidente de jury, Anite kossa Lelly ces deux films sont sélectionnés suite à des critères qui respectent les normes internationales.

La liste générale des lauréats à la 5ème édition de la semaine nationale du cinéma Togolais.

Le jury a déclaré :

Ménézé de Isabelle Lêmou…*1er *film fiction*
Passion aveugle de Pirénam Evariste Abalo….2ème film fiction

L’assaut des vagues de Noussougnon Matthias… 1 er film documentaire.
Dzé ayé de Assignon Amen ………………….2 ème film documentaire.

Meilleur acteur

Noukounou Kodjo dans le film  »Silence » de Noukounou Kodjo Gagnon

Meilleure actrice : Euréka Nouvi dans le film  »Crépuscule » de Kawe Kaye

REC, Julien SEGBEDJI.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *