Café : Attention, les prix pourraient augmenter à la rentrée

En cause notamment les mauvaises récoltes liées à la sécheresse et au gel alors que la demande, elle, est toujours plus forte

Attention, boire un café pourrait bientôt vous coûter plus cher. D’après BFM TV, les industriels du secteur ont prévu d’augmenter les tarifs. La mauvaise récolte cette année liée à la sécheresse et au gel, comme au Brésil, premier producteur mondial, est en cause, tout comme la hausse des coûts de transport. Ce contexte influe ainsi sur le cours de l’arabica et, dans une moindre mesure du robusta.

Dans le même temps, la consommation de café ne baisse pas, surtout depuis la réouverture des bars et restaurants. De plus, de nouveaux consommateurs en Asie font leur apparition.

Une répercussion sur les prix
Même si les prix augmentent ou que les récoltes sont mauvaises, le café aura toujours des consommateurs. Ainsi, le marché mondial du café devrait augmenter de 9 % par an au cours des trois prochaines années et dépasser les 400 milliards de dollars, d’après Starbucks, cité par BFM TV.

Le géant américain a précisé que la « tarification sera l’un des nombreux leviers » utilisés « pour compenser ces vents contraires ». Même son de cloche chez Nestlé et ses marques Nescafé et Nespresso. Selon la chaîne d’information, la hausse des prix est déjà là : la livre de café Arabica a atteint des niveaux jamais vus depuis 2014. Par exemple, la livre de café colombien s’élevait en juillet les 2,2 dollars contre 1 dollar à la même époque l’an passé.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.