Privé/Frais pour le retrait de relevés et attestations : le ministre Kokoroko interdit une pratique « qui frise l’escroquerie »

Selon prof Dodzi Kokoroko, ministre des Enseignements primaire, secondaire et de l’artisanat « Des promoteurs et directeurs d’établissements privés laïcs et confessionnels exigent des parents d’élèves, le paiement d’une somme (d’un montant allant de 500 à 2 000 francs CFA) pour le retrait des relevés de notes et attestations de scolarité », a-t-il relevé dans un communiqué ce 23 août 2021.

Cette pratique « ne saurait être justifiée du moment où l’Etat Togolais a, non seulement rendu gratuite l’inscription aux différents examens officiels, mais aussi mis gracieusement les relevés de notes à la disposition des établissements pour distribution aux élèves candidats », fait comprendre le ministre Dodzi Kokoroko.

Il « invite donc les responsables d’établissements qui s’adonnent à cette pratique, à y mettre un terme et à rembourser aux parents d’élèves et élèves les frais déjà perçus pour le compte desdits documents ».

Les directeurs régionaux et les chefs d’inspection sont instruits de veiller à l’application stricte de cette note et de recueillir les éventuelles plaintes des parents d’élèves qui subiraient quelque pression que ce soit afferente au paiement des frais de relevés de notes ou d’attestation de classe.

« Tout contrevenant à cette note s’expose à la rigueur des sanctions en vigueur », martèle le ministre.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Une réflexion sur “Privé/Frais pour le retrait de relevés et attestations : le ministre Kokoroko interdit une pratique « qui frise l’escroquerie »

  • août 23, 2021 à 9:33
    Permalien

    Les relevés ne sont pas disponibles dans le grand Lomé

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *