Pétrole : l’Opep se rend au Congo-Brazzaville pour la première fois

L’Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), à travers son secrétaire général, Mohammed Barkindo, visite le Congo-Brazzaville (4e producteur d’or noir au sud du Sahara) pour la toute première fois, rapporte la RFI.

« Le Congo a un rôle essentiel à jouer dans l’industrie de l’énergie. Et l’Opep prévoit de l’encourager », a indiqué le secrétaire général de l’Opep, Mohammed Barkindo, dans un communiqué. Jusqu’à mercredi, le secrétaire général de l’Opep doit rencontrer plusieurs officiels dont le Premier ministre Anatole Collinet Makosso. Il doit également visiter au moins une plateforme pétrolière.

Officiellement, le Congo-Brazzaville a une production journalière de 336 000 barils et des réserves d’environ 3 milliards de barils, ce qui en fait le quatrième producteur de pétrole au sud du Sahara, loin derrière le Nigeria, l’Angola et la Guinée équatoriale.

L’essentiel de sa production est assuré par le groupe pétrolier français Total qui s’est vu renouveler l’année dernière, et pour 20 ans, le contrat d’exploitation du terminal pétrolier de Djeno, au large de Pointe-Noire.

L’Opep a d’ailleurs annoncé que le Congo-Brazzaville assurera la présidence tournante de l’organisation à compter de l’année prochaine. Une première pour le pays qui a adhéré à l’organisation en 2018, il y a trois ans.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.