B F : Le dossier du dernier gouvernement de Blaise Compaoré “en état d’être jugé”

Le jugement des membres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré aura lieu bientôt, a annoncé lundi la Haute cour de justice, l’institution en charge du dossier. « Le dossier est suffisamment avancé ; il est en état d’être jugé; il reste à fixer la date », a déclaré le Procureur Général près la Haute Cour de Justice, Dama Ouali, à la suite d’un entretien avec le ministre de la Réconciliation nationale, Zephirin Diabré.
« Je suis venu m’enquérir de l’état d’avancement du dossier des membres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré, qui, de notre point de vue, doit être traité par la Justice, afin que les responsabilités soient situées », a affirmé pour sa part le ministre Diabré peu après sa visite.
Les membres du dernier gouvernement de Compaoré veulent une célérité dans le traitement de ce dossier, selon le ministre de la Réconciliation.
« Ils (NDLR membres du dernier gouvernement) ont fait état de leur souci que le dossier soit vidé, parce que pendant qu’il n’est pas vidé, ces personnes sont soumises à des entraves diverses qui les empêchent de vaquer à leurs occupations. Et nous savons que les Burkinabè veulent que ce dossier aille vite », a-t-il dit.
Qu’en est-il du cas de Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire, principal accusé ?
« La justice fait son travail. Dès lors qu’elle fait son travail, toutes les personnes qui sont concernées doivent se présenter auprès des autorités judiciaires. C’est valable pour tout le monde », a dit Zephirin Diabré.
L’ancien Président Blaise Compaoré est aussi poursuivi dans ce dossier, en sa qualité de ministre de la défense ainsi que les membres de son dernier gouvernement pour la répression des manifestants lors de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 dans le pays.

Radio Oméga

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.