Le fils d’Hissen Habré demande la réhabilitation de son père

L’ancien président tchadien Hissen Habré a succombé à la Covid-19 en début de semaine.

Enterré dans le cimetière musulman de Yoff à Dakar au Sénégal jeudi, il purgeait une peine de prison à vie pour crimes contre l’humanité.

Hamid Hissen Habré l’un des fils du président déchu, revenu à Dakar pour la cérémonie, a défendu l’injustice qu’avait subi son père avant de louer, selon ses dires, sa personnalité exceptionnelle.

« Son engagement pour une Afrique libre, digne, unie et fière était profondément ancré en lui et notre devoir aujourd’hui est de le réhabiliter et de lui rendre justice. Nous serons donc ses dignes héritiers ». a déclaré Hamid Hisséne Habré, fils d’Hissene Habre.

L’ancien dirigeant tchadien avait été emprisonné à Dakar en 2016 à l’issue d’un procès soutenu par l’Union africaine.

Il était accusé d’avoir commis des exactions pendant ses années de présidence à la tête d’un régime répressif au Tchad.

Jeudi, environ deux cents parents, sympathisants et dignitaires sénégalais ont prié devant son corps.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.