Immigration/Naufrage : témoignage d’un miraculé survivant d’une pirogue qui a chaviré en pleine mer

Il y a quelques jours au Sénégal, une pirogue d’une soixantaine de migrants clandestins a échoué au large de Saint-Louis, au nord du pays. Un rescapé fait un témoignage frissonnant.

Bilal Seck est un véritable miraculé. Sur les 58 personnes qui se trouvaient dans la pirogue qui a chaviré en pleine mer, il est le premier à être sauvé. Tailleur de profession, le jeune homme de 24 ans, n’avait pas, selon ses propos, l’intention de partir en émigration clandestine.

C’est à la dernière minute alors qu’il coordonnait le baptême de son frère qu’un ami l’a convaincu de faire le voyage. Faisant le récit glaçant du drame survenu en haute mer, rapporte « Seneweb », la rescapés a indiqué qu’après plus de 25 kilomètres en mer, ils ont eu un problème technique.

« La pirogue prenait de l’eau de toutes parts et cela a créé la peur. C’était la panique totale. Tout a coup, la pirogue a complètement disparu. Les gens flottaient et chacun essayait par tous les moyens de se sauver. Certains ont réussi, d’autres ont été emportés par la mer. C’était très dur », a raconté Bilal Seck visiblement choqué et marqué par ce dangereux voyage clandestin pour l’Espagne.

Selon « Seneweb », « Le jeune Bilal Seck qui a vu mourir beaucoup de ses amis, a révélé que le passeur qui a encaissé ses 200 mille francs CFA est resté en mer et n’a pu se sauver ».

Pour l’heure, sur les 58 personnes qui se trouvaient dans la pirogue qui a chaviré en pleine mer, la Marine nationale a pu secourir onze personnes, dont huit Sénégalais et trois Gambiens. Un corps sans vie a aussi été repêché. Le reste des passagers est porté disparus.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.