Zoom sur Agbedanou Abra Sitsope, une arbitre assistante très appréciée au Togo

L’arbitrage togolais a révélé de très bon arbitre surtout sur le côté féminin. On peut noter : Madame Agboyi Honam épouse Touré, Madame Aissata, de Djodopé Mana Christine et de Kpadenou Alice.

Après celles-ci, une autre génération a pris le pouvoir. Il s’agit de Mme Amédomé Vincentia, Mme Agbedanou Abra Sitsope, Edoh Kindedji, Awoutey Kayi et Agbigbi Myriam… Toutes ces dames sont de très bonnes arbitres. Celles-ci dirigent aussi des derbys dans le championnat national de première et deuxième division.

Dans cet article, nous allons parler de l’internationale Togolaise Agbedanou Abra Sitsope.

Actuel numéro 1 des arbitres assistantes au Togo, Agbedanou Abra Sitsope a commencé sa formation en arbitrage très jeune dans la Sous-CRA Adidogomé, dirigée dans le temps par Azanleko Amewossina au moment où elle était élève. Vu que son quotient intellectuel est très élevé, elle a eu une évolution dans le domaine. En 2007, elle a eu le grade fédéral ouvrant la porte des divisions d’élite au Togo.

Pour son premier match en deuxième division, la commission des arbitres était très contente pour sa prestation.

En 2016, vu sa prestation sur le plan national, elle a eu une promotion en devenant arbitre internationale. Dans la même année, elle a officié le tournoi de l’UEMOA organisé à lome où elle a eu la chance à faire la finale. En 2018 et 2019, Agbedanou Abra Sitsope a participé au tournoi de l’UFOA B en Côte d’Ivoire. En ce qui concerne le plan national, Agbedanou Abra Sitsope a eu la chance d’officier plusieurs finales.

Le tournoi des éliminatoires de la ligue des champions féminins qui a eu lieu en Côte d’Ivoire, elle a été sélectionnée, mais le covid-19 l’a bloquée à Lomé.

Pour la petite histoire, Agbedanou Abra Sitsope est dans une famille d’arbitres. Son père biologique fut un très bon arbitre assistant et son oncle aussi arbitre. Son grand frère, Agbedanou K. Blewou aussi est un très bon arbitre et qui officie dans les championnats nationaux un très bon arbitre.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *