Guinée: Qui est réellement le Lieutenant-Colonel Mamady Doumbouya

Instructeur commando, Ex instructeur de La Légion étrangère de l’armée française, il est aussi Commandant du Groupement des Forces Spéciales (GFS) de l’armée de la Guinée.

Tout le monde parle de lui depuis ce matin du 5 septembre 2021 ou il a pris la tête du coup d’état contre le régime du Pr Alpha Condé.

Révélé au peuple guinéen depuis le défilé remarqué et remarquable de ses hommes au stade du 28 septembre lors de la célébration de la fête d’indépendance de 2018, le Lt-Col Mamady Doumbouya est le patron du Groupement des Forces spéciales de l’armée guinéenne.

C’est un officier breveté de l’Ecole de guerre, possédant plus de dix-huit années d’expérience militaire, notamment lors de missions opérationnelles (Afghanistan, Côte-d’Ivoire, Djibouti, République Centrafricaine) et de protection rapprochée (Israël, Chypre, Royaume-Uni, Guinée).

Le Lt-Col Mamady Doumbouya a brillamment accompli la formation de spécialiste en protection opérationnelle à l’Académie de Sécurité Internationale (Israël), le cours de formation des commandants d’unité à l’Ecole d’application de l’infanterie (E.A.I. – Sénégal), la formation d’officier d’Etat-major (E.E.M.L. – Libreville) et l’Ecole de guerre de Paris.

Les militaires guinéens disent de lui : « Capable d’identifier et de désamorcer des situations à risque en restant calme face à un environnement hostile et une pression extrême »… « il s’adapte et improvise face à toute situation qui demande une maîtrise de soi, une évaluation du risque et une prise de décision rapide ». Fin mai 2021, des rumeurs persistantes faisaient état de son interpellation par ses supérieurs. Rumeurs vite dementies.

Le Lt-Col Doumbouya est titulaire d’un Master 2 (bac + 5) défense et dynamiques industrielles à l’Université panthéon Assas Paris ll. Expert de la défense en management, commandement et stratégie.

Instructeur commondo, instructeur à la légion étrangère en France.

C’est ce colosse au physiquement forcément impressionnant qui avait jusque-là la lourde tâche d’encadrer cette nouvelle unité des Forces armées guinéennes.

Il a participé au Flintlock 2019 à Ouagadougou comme Assimi Goita organisé par les USA.

Source : Service Communication du Ministère de la Défense Nationale de la République de Guinee.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *