le partenariat entre la France et le Centrafrique se renforce

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM. Henri-Marie Dondra a reçu le 03 septembre 2021 à la Primature, l’Ambassadeur, Haut représentant de la République française auprès de la République Centrafricaine SEM. Jean-Marc Grosgurin. Les deux hommes politiques ont fait le point sur la relation bilatérale entre les deux pays.

 » Je suis heureux d’avoir pu rencontrer ce matin le Chef du Gouvernement. Le Premier Ministre a fait un bref exposé de ses projets, et la mobilisation de son Gouvernement pour relancer plusieurs secteurs prometteurs. J’ai été frappé par sa volonté de moderniser l’administration, de renforcer les capacités de cette administration et de renouer les relations avec les partenaires techniques et financiers en vue d’aller de l’avant. On a fait un point détaillé aussi bien sur des questions économiques que sur des questions internationales », a indiqué SEM. Jean-Marc Grosgurin.

L’Ambassadeur de France à réaffirmé la volonté de son pays à poursuivre la coopération dans plusieurs secteurs, notamment le secteur de l’éduction, de la santé, de la jeunesse, de la société civile, de la culture, du sport, de l’aide humanitaire et du renforcement de capacités en général.

« La France reste mobiliser sur un certain nombre de secteur qui sont l’éducation, la santé, le renforcement de capacités de manière générale », a déclaré le diplomate français à la presse de la Primature, au sortir de l’audience.

Aussi, faut-il mentionner que l’Ambassadeur de France auprès de la RCA s’est estimé heureux de voir l’Assemblée Nationale accordée sa confiance à la politique générale du gouvernement voté à 97%.

La France est un pays ami et partenaire à la fois historique de la Centrafrique et aussi un partenaire d’avenir. A ce titre, elle demande à la République Centrafricaine d’accorder confiance aux investisseurs et aux partenaires au développement dans l’intérêt de la population centrafricaine.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.