Le directeur régional du groupe Ecobank pour l’Afrique centrale, orientale et australe reçu par le ministre Hervé Ndoba

M. Hervé Ndoba, ministre chargé des finances et du budget s’est entretenu, en ses services, le 06 septembre 2021, avec M. Cheik Travaly, directeur régional du groupe Ecobank pour l’Afrique centrale, orientale et australe, qui était accompagné de Sylvain Pendi Bisseyou, directeur général de l’Ecobank Centrafrique.

M. Cheik Travaly était venu remercier, le gouvernement d’avoir autorisé le groupe Ecobank de s’installer et d’opérer dans le pays, puis d’exprimer la disponibilité de la banque à accompagner le ministère des finances et du budget, par ricochet, le gouvernement centrafricain dans ses efforts de bancarisation et de développement.

Il n’est pas inutile de rappeler que l’ECOBANK est un groupe d’établissements bancaires privés, fondé à Lomé, au Togo en 1985. Présente en Afrique de l’ouest, centrale et de l’est, elle a créé une filiale en République centrafricaine depuis 2007. Dans le cadre de la restauration de l’autorité de l’Etat, sur toute l’étendue du territoire national, l’Ecobank appuie le gouvernement à la mise en œuvre du projet paiement mobile des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat.

Les échanges ont été une occasion pour les partenaires d’explorer de nouvelles opportunités d’investissement, d’analyser des pistes, permettant d’accélérer la digitalisation de l’économie nationale et le financement de certains secteurs clés, susceptibles de booster l’économie du pays. L’autorité monétaire a tenu à exprimer la gratitude de son département, à l’endroit du Groupe, en raison de la coopération fructueuse, qui a toujours existé entre les deux structures, et dans le même temps exhorté les autres banques exerçant sur le territoire national à lui emboîter les pas, à accompagner les pouvoirs publics dans leurs efforts visant à favoriser la croissance économique et à accélérer le processus de digitalisation des moyens de recouvrement des recettes publiques et autres transactions financières de l’Etat.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.