Bénin/ Abomination : un père de famille jeté en prison après avoir enceinté sa propre fille

Un maître couturier est déposé en prison parce qu’il est accusé d’avoir enceinté sa propre fille âgée de 16 ans a Glodjigbé, le point fait par l’ONG FND.
Voici les faits relayés par le journal investigateur. Info

Le jeudi 02 Juillet 2021 dans l’arrondissement de GLODJIGBE, commune d’Abomey-calavi, il nous a été signalé la situation d’une jeune fille mineure de 16 ans, enceinte de son père géniteur.

Nous sommes entré en contact avec la mère qui a déposé une plainte contre le mis en cause, son ex-époux de qui elle a eu 06 enfants et s’est séparé il y a de cela un an.

Nous sommes aussi entré en contact avec le commissariat qui a écouté les deux parties le 02 Septembre et gardé à vue le père.

Le commissariat dans ses enquêtes a découvert que la fille avait un petit ami. Il a été interpellé et écouté. Il a avoué avoir entretenu des rapports sexuels protégés avec la fille quatre fois et que le dernier date de Mai. Ce que la jeune fille a confirmé. Il avoue par ailleurs que la fille après leur dernier rapport sexuel lui avait confié que son père couchait avec elle sans se protéger. Et que depuis ce jour il ne l’avait plus touché.

En Août dernier, elle aurait aussi confié à son copain qu’elle était en état et que son père qui en est l’auteur lui a dit de garder ceci comme leur petit secret et qu’il ira chercher de l’argent pour l’emmener à l’hôpital afin que la situation soit gérée sans que personne n’en sache quelque chose.

En effet, la mère après son départ du foyer est partie avec ses enfants. Puisque le père de sa fille est un maitre couturier et que la fille a décidé d’aller en apprentissage, la mère l’a autorisé à se faire former par son père. Elle va alors dans l’atelier de son père le matin et rentre chez sa mère le soir. Mais depuis quelque mois, le père sous prétexte d’avoir assez de commandes à livrer a commencé à garder la fille pendant des jours avant de la laisser rentrer chez sa mère. Il fut un moment où la fille avait refusé de continuer l’apprentissage chez son père et est resté pendant un moment à la maison avant que la mère et les proches ne l’obligent à reprendre. Elle n’avait donné aucune raison de son refus de continuer la formation.

La victime nous confie ce jour que c’est tout au début que son père a commencé par lui faire des attouchements qu’elle a refusé de continuer la formation mais qu’elle ne savait comment l’avouer à sa mère. Elle confie aussi que lorsqu’elle a annoncé la grossesse à son père qu’il avait insisté pour qu’elle désigne son petit copain avec qui elle avait toujours de rapports protégés et qui ne l’avait plus touché depuis le mois de Juin.

C’est après le refus de la fille que le père lui aurait confié qu’il ira chercher de l’argent pour l’emmener à l’hôpital.
Le père lui aurait confié devant le commissariat qu’il est impuissant depuis près d’un an. Les examens médicaux atteste qu’il s’agit s’ une grossesse de 03 mois quelques jours.

Le père et le petit copain sont présentés au procureur de la république et sont déposés à la prison civile d’Abomey-calavi ce mardi 07 Septembre 2021.

Source : investigateur.info.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *