RDC : la méningite s’ajoute à l’Ebola et au Coronavirus

La République démocratique du Congo (RDC) a enregistré 128 décès dus à une épidémie de méningite dans le nord-est du pays, rapporte Africanews.

Dans la région de Banalia, une épidémie de méningite fait rage. Selon l’Organisation mondiale de la santé, « La République démocratique du Congo a déclaré une flambée épidémique de méningite dans la province de la Tshopo, dans le nord-est du pays, où 261 cas suspects et 129 décès au total ont été notifiés à la date du 7 septembre 2021 ».

Dans le passé, des épidémies de méningite sont déjà survenues dans plusieurs provinces de la RDC. En 2009, une épidémie à Kisangani avait fait 15 morts sur 214 cas. « Des tests de confirmation menés par l’Institut Pasteur de Paris ont détecté Neisseria meningitidis – une des bactéries causant la méningite la plus fréquente et qui peut potentiellement provoquer de vastes épidémies », poursuit le communiqué.

La méningite est difficile à détecter de par ses symptômes qui ressembles à ceux de plusieurs maladies à savoir maux de tête et fièvre. Aussi, elle laisse souvent des séquelles irréversibles, dont la surdité et un retard mental chez les enfants.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.