Togo : 70.000 litres d’essence dénaturés ont été saisies au 1er trimestre de l’année 2021.

Le trafic de carburant se porte bien, merci.

Rien qu’au premier trimestre, 70.000 litres d’essence ont été saisies.

Le litre de ‘Boudé’, comme on l’appelle ici, est vendu à peine moins cher qu’en station-service et il est d’une qualité douteuse. Pour l’Etat, la perte en revenus est estimé à 20 milliards de Fcfa chaque année.

Les revendeurs ne se cachent même pas. Ils sont au bord des routes.

Pour les organisations de consommateurs, la seule façon de mettre fin à la contrebande est de baisser les prix à la pompe.

Pas évident. Les tarifs sont fixés en fonction des évolutions du marché international. En outre, les carburants sont toujours subventionnés au Togo.

Le prix du litre due super sans plomb est de 505 F à la station et de 500 F voir 475 F sur le marché parallèle.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.