Mali : l’ancien secrétaire général de la présidence, Kalilou Doumbia, arrêté

L’ancien secrétaire général de la présidence du Mali, Kalilou Doumbia, a été arrêté par les services de renseignement. Selon les informations de RFI, ce collaborateur de l’ancien président de transition Bah N’Daw serait en fait détenu par la Sécurité d’État.

C’est lui qui avait lu à la télévision, le 24 mai dernier, le décret de nomination de l’éphémère nouveau gouvernement de transition dont la composition avait suscité la colère d’Assimi Goïta – le président de la transition était alors vice-président – et le renversement, l’arrestation et la détention en résidence surveillée du Premier ministre Moctar Ouane et du président Bah N’Daw.

Kalilou Doumbia avait, depuis, repris sa vie d’enseignant-chercheur. Juriste de formation, Kalilou Doumbia a quitté son domicile lundi en début d’après-midi pour l’Université de droit de Bamako, où il enseigne. Ses collègues ne l’ont jamais vu arriver. Sa famille tente de le joindre sans succès jusqu’au soir et décide finalement de signaler sa disparition le lendemain matin à la police.

Mais, selon les informations recoupées par RFI, Kalilou Doumbia aurait été arrêté par la Sécurité d’État, les renseignements maliens, et serait depuis interrogé et détenu au camp militaire de Kati.

Pour quel motif a-t-il été arrêté ? Les prochains jours nous en dirons long.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.