Togo/ Consommer local : L’édition 2021 lancée

Contre vent et marré la deuxième édition du mois du consommer local a été lancée officiellement vendredi 15 octobre 2021, par le Ministre en charge de la consommation locale au Togo, Sévon Kodzo Adedze.

Cette année l’édition 2021, du mois du consommer local tournera autour de la Zone de libre-échange africaine (Zlecaf), notamment sur les enjeux et opportunités qu’offre cet espace aux produits locaux.

A cet effet, l’initiative à laquelle collabore la Commission de l’Uemoa, est placée sous le thème : « Compétitivité des produits et services locaux sur le marché de la ZLECAf ».

L’ambition est de valoriser davantage les biens et services locaux, afin de tirer cette fois un meilleur parti de l’espace économique, Zlecaf.

Ainsi, les échanges porteront essentiellement sur la démarche qualité, les problèmes d’emballage, les prix et la disponibilité des produits afin de les rendre compétitifs sur les plans national, régional et international.

Les explications du ministre, pour cette deuxième édition se propose de passer en revue les préoccupations et défis des secteurs de la chaîne de consommation locale.

“Il sera question de faire un zoom sur les chaîne de valeurs porteuses, d’analyser les exigences de la transformation des produits locaux dans le respect de l’éthique et des normes de qualité, et besoins en investissement, l’exploration des moyens à l’effet d’apporter des solutions idoines aux préoccupations liées à la consommation efficiente et d’envisager des perspectives à court, moyen et long terme.”, a martelé le ministre Sévon Kodjo Adedze

Pour rappel, avant cette lancement officiel du mois du consommer-local, le gouvernement avait déjà outillé les acteurs (le secteur privé, femmes entrepreneures) sur les questions et différentes thématiques liées à la Zone de libre-échange continentale africaine, officiellement rentrée en vigueur depuis le 1er janvier 2021.

Julien SEGBEDJI

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *