Formation et appui (KAS)/Investigation économique : le journaliste togolais, Edem Kodjo Attipoe, parmi les professionnels de la sous-région

Le Programme Dialogue Politique en Afrique de l’Ouest de la fondation allemande Konrad Adenauer Stiftung (PDWA/KAS) en collaboration avec Group Siyabonga Gold, a retenu le journaliste togolais, Edem Kodjo Attipoe, parmi les journalistes africains qui prendront part à la formation et appui des journalistes en investigation économique. Ladite formation débute ce 21 octobre 2021.

Ils sont au total 46 journalistes issus du Bénin (12), de la Côte d’ivoire (11), de la Guinée (11) et du Togo (12) a être sélectionnés au terme d’un appel à candidature où les productions d’articles les plus pertinents sur l’investigation économique ont été soumises. Le sujet « Perspectives économiques : Réalités socioéconomiques togolaises pour une émergence » de Edem Kodjo Attipoe, journaliste au Quotidien Togo Matin, a retenu l’attention des organisateurs.

Détenteur d’une Licence professionnel en journalisme à l’Institut des sciences de l’information, de la communication et des arts (ISICA) et ayant représenté le Togo en mai 2019 en Côte d’Ivoire, dans le cadre du journalisme d’investigation économique, le jeune Edem Kodjo Attipoe va à la conquête de la plus-value.

Placé sous le signe de « L’impact de la Covid19 sur l’économie de la sous-région ouest africaine et les perspectives de relance », le projet couvre le Togo, le Bénin, la Côte d’ivoire, la Guinée et vise à améliorer la capacité des professionnels des médias à produire des enquêtes journalistiques de bonne qualité afin de renforcer l’efficacité des médias en tant que chiens de garde de la démocratie et de la bonne gouvernance économique.

En raison de la crise sanitaire, cette deuxième édition de présente formation se tiendra par visioconférence du 21 au 25 octobre 2021.

Ce projet offrira aux journalistes des pistes implications juridiques des enquêtes produites, un programme de mentorat qui mettra en relation les journalistes bénéficiaires avec un Expert expérimenté en journalisme d’investigation, les principes et meilleures pratiques en matière de journalisme d’investigation selon la méthode de « l’enquête par hypothèse ».

A l’issue de cette formation, les meilleurs sujets d’enquête seront qualifiés pour recevoir une subvention de la KAS.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *