Allemagne: Le corps d’un diplomate russe retrouvé devant son ambassade

Selon le magazine allemand Der Spiegel : les autorités sécuritaires allemandes pensent que le diplomate est un employé du Service fédéral de sécurité russe (FSB) et un parent d’un haut responsable du même service.

Le magazine allemand Der Spiegel a révélé que les forces de police de la capitale, Berlin, ont retrouvé le corps d’un diplomate russe de 35 ans, devant l’ambassade de Russie.

Le magazine a déclaré, ce vendredi, dans un article, que la police avait trouvé le corps sur le trottoir devant l’ambassade de Russie, dans la matinée du 19 octobre.

Le diplomate russe, qui serait tombé du dernier étage du bâtiment de l’ambassade dans la rue Behren, est accrédité du titre de deuxième secrétaire, depuis 2019.

Selon le papier, les autorités sécuritaires allemandes pensent que la personne susmentionnée est un employé du Service fédéral de sécurité russe (FSB) et un parent d’un des hauts responsables du même service.

Et de souligner que l’ambassade de Russie n’avait pas autorisé la réalisation d’une autopsie et que le procureur allemand ne pouvait pas mener d’enquête sur sa mort, car il avait un statut diplomatique.

Der Spiegel a fait savoir que le corps avait été transféré en Russie et que l’ambassade de Russie à Berlin avait qualifié l’affaire d' »accident tragique » et a refusé de commenter l’affaire « pour des raisons morales ».

Le même magazine a rapporté les propos du porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Christopher Burger, qui a déclaré que le ministère était au courant de l’incident, mais qu’il ne pouvait pas fournir de détails pour des raisons de confidentialité.

Affaire à suivre…

AGORA 24

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral officiant dans les championnats togolais de première et deuxième divisions. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi sur des questions politiques, sociales et culturelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.