Côte d’Ivoire: après l’élimination au Cameroun, un joueur se retire de la sélection

Les éléphants de la Côte d’Ivoire ont été éliminé face aux lions indomptables du Cameroun lors de la dernière journée, sixième des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022. Ils ont été battu sur un score de 1-0. Au lendemain de cette élimination, un éléphant a décidé de mettre fin à sa participation au sein de l’équipe nationale.

Suite à la défaite de la dernière journée des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022 face à la sélection camerounaise au Cameroun, un joueur de la sélection ivoirienne a décidé de se retirer provisoirement dans le nid des éléphants. Il s’agit de Emmanuel Agbadou, défenseur central du club belge Kas Eupen.

 » C’est contraignant pour un joueur de toujours quitter son club pour venir en sélection sans jamais disputer ne serait-ce qu’une minute. Cela sous-entend beaucoup de chose. On aurait pu tester Emmanuel Agbadou pour voir par exemple s’il a les capacités de buteur pour voir s’il peut aider l’équipe. Il a déjà marqué quatre buts en treize matchs de Jupiler Pro League cette saison. Normalement, quand un joueur vient en sélection, c’est pour jouer ne serait-ce quelques minutes et apporter quelque chose à l’équipe » a déclaré le porte-parole du joueur aux confrères de Ami-Sport

Comme le joueur est fatigué de venir chaque fois jouer le rôle de spectateur en équipe nationale, il décide de se retirer provisoirement en sélection nationale ivoirienne, mais la porte n’est pas fermée à condition qu’il est rassuré de jouer.

« Emmanuel Agbadou a pris le décision de ne plus venir en sélection. Il est en train d’être sapé moralement. Il est très jeune. Il ne faut pas que ce genre de coups anéantissent ou le fassent penser qu’il est nul. Pour éviter toute frustration, il préfère se retirer provisoirement de la sélection. Il va travailler en club. Et s’il a toute l’assurance d’avoir du temps de jeu en sélection, il viendra défendre les couleurs de son pays » a ajouté le porte-parole

On se demande si ce retrait va booster les choses chez Patrice Beaumelle, le sélectinneur des éléphants à deux mois de la CAN? Wait and see

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *