Face à la Russie, L’Otan évoque la possibilité de déployer ses armes nucléaires en Europe de l’Est

S’exprimant vendredi 19 novembre à Berlin, le secrétaire de l’Alliance n’a pas exclu l’extension de ses forces nucléaires vers les pays d’Europe de l’Est. Si cette hypothèse se concrétise, elle contredirait de fait l’acte fondateur signé entre Moscou et l’Otan à Paris en 1997, indique la diplomatie russe.
Alors que la Russie continue de mettre l’Otan en garde contre les activités le long de ses frontières, Jens Stoltenberg a évoqué vendredi 19 novembre la possibilité d’un déploiement d’armes nucléaires dans les pays de l’Europe de l’Est si un jour l’Allemagne refusait de garder ce type d’armement sur son territoire.
« Je m’attends à ce que l’Allemagne continue à faire partie du partage nucléaire, car il est si important pour l’ensemble du cadre de défense européen. L’alternative au partage nucléaire de l’Otan est différents types d’arrangements bilatéraux. L’Allemagne peut bien sûr décider s’il y aura des armes nucléaires sur son territoire mais l’alternative est que nous finissons avec des armes nucléaires dans d’autres pays d’Europe, également à l’Est de l’Allemagne « , a déclaré Jens Stoltenberg.

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *