Mali : le convoi de l’armée française arrive à destination après avoir été bloqué au Burkina et au Niger

Le convoi de l’armée française, ayant été bloqué au Burkina Faso et au Niger, est finalement arrivé à Gao, dans le nord du Mali, ont rapporté des médias français.

« Un convoi militaire français en route pour le Mali depuis la Côte d’Ivoire il y a dix jours, est finalement arrivé, dans la nuit de dimanche à lundi, à Gao », a rapporté la chaîne de télévision « France 24 », lundi soir.

Avant d’atteindre Gao, le convoi de l’armée française a été bloqué par des manifestants au Burkina Faso et au Niger.

Assimilant l’armée française à une « armée d’occupation », des jeunes manifestants ont dressé des barrages sur le passage du convoi dans les deux pays.

Au Niger, c’est à Téra, principale ville frontalière avec le Burkina Faso, que des jeunes ont tenté, samedi, d’empêcher le passage du convoi militaire français escorté par un détachement de la Gendarmerie nationale.

La manifestation a été violemment réprimée.

Le ministère de l’Interieur a indiqué que deux manifestants ont été tués et dix-huit (18) autres ont été blessés, dont onze (11) graves, ajoutant qu’une enquête a été ouverte.

Un troisième manifestant a succombé à ses blessures, lundi, après son évacuation à l’hôpital de Niamey en compagnie de treize (13) autres.

Interrogé par France 24, le chef du convoi militaire français a nié la responsabilité de ses hommes dans la tuerie des manifestants de Téra, en déclarant qu' »il n’y a pas eu d’utilisation d’armes contre la foule ».

AGORA 24

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *