TUNISIE : Gaz lacrymogène pour disperser un sit-in de protestation contre le « coup d’Etat »

Les forces de sécurité tunisiennes ont fait usage de gaz lacrymogène, samedi, dans le but de disperser un sit-in dans le centre de la capitale, organisé à l’appel de l’initiative « Citoyens contre le coup d’État ».

Des dizaines d’opposants ont entamé, vendredi, un sit-in pour exiger la fin du « coup d’État contre la constitution ». Ce sit-in coïncide avec la commémoration du 11e anniversaire du déclenchement de la révolution tunisienne (17 décembre 2010).

Selon le correspondant de l’Agence Anadolu, les forces de sécurité tunisiennes sont intervenues pour empêcher les manifestants d’installer leurs tentes sur le trottoir de l’avenue Habib Bourguiba, dans le centre de la capitale, Tunis, avant que des escarmouches n’éclatent entre les deux parties. Les forces de sécurité ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.

Ceux-ci ont refusé de quitter les lieux après que les forces de l’ordre ont retiré les chaises et brisé les piliers des tentes.

L’initiative « Citoyens contre le coup d’État » a appelé, vendredi, à un sit-in ouvert, en rejet de « la prolongation du processus putschiste et du détournement de la Tunisie de la voie démocratique. »

AGORA 24

Komla AKPANRI

Je me nomme AKPANRI Komla, historien de formation, arbitre fédéral. Le journalisme est une passion pour moi plus précisément le journalisme sportif puisque je suis un sportif. Ayant fait une formation en histoire, j'aborde aussi des questions politiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *